To register / To login

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Agence Universitaire de la Francophonie - Afrique centrale et Grands Lacs

Contact data

Direction régionale Afrique centrale et des Grands Lacs
Boulevard de la Réunification, Ngoa-Ekellé
Annexe Faculté des lettres et sciences humaines
yaoundé - Cameroun
https://www.auf.org/afrique-centrale-grands-lacs/

Overview

Qui nous sommes

L’Agence universitaire de la Francophonie est une association mondiale d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche francophones créée il y a plus de 50 ans. Elle regroupe près de 850 établissements d’enseignement supérieur et de recherche sur les cinq continents dans plus de cent pays. Elle est également l’opérateur pour l’enseignement supérieur et la recherche du Sommet de la Francophonie.

L’AUF a pour mission de promouvoir une francophonie universitaire solidaire engagée dans le développement culturel,  économique et social des sociétés.

Elle intervient dans dix régions du monde dont l’Afrique centrale et Grands Lacs.

Installée à Yaoundé, depuis 1995, la Direction régionale Afrique centrale et Grands Lacs anime un réseau de 80 membres dans 13 pays : Angola, Botswana, Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Tchad, et Zimbabwe.

Dans cette région, l’AUF dispose de 12 implantations dans 7 pays :  la direction régionale Afrique centrale et Grands Lacs au Cameroun ;  une Antenne au Burundi ; neuf Campus Numériques Francophones (CNF) au Burundi, au Cameroun, au Congo, au Gabon, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et au Tchad ; un Institut de la Francophonie pour la gouvernance universitaire (IFGU) au Cameroun. A cela s’ajoutent deux Campus Numériques Francophones partenaires (CNFp) en République démocratique du Congo.

 

Notre mission

Dans une région en récente croissance et à fort potentiel, l’AUF en Afrique centrale et Grands Lacs œuvre à consolider le développement et à le rendre durable par des missions impliquant un rapprochement entre forces universitaires, forces non-académiques et forces économiques.  La volonté consiste à faire émerger des pôles d’excellence régionaux en matière de formation et de recherche.

Au-delà du renforcement de la formation, de la recherche et de la modernisation de la gouvernance, un engagement permanent favorise :

  • les mobilités académiques et scientifiques au profit des universités en déficit d’encadrement et/ou en reconstruction ;
  • la transformation des Campus Numériques Francophones en espaces d’innovation pédagogique dotés d’équipements de pointe à travers la création d’e-lab, de  fab-lab, et de free-lab ;
  • le développement de la culture de l’entrepreneuriat jeune ;
  • la sensibilisation à la responsabilité socio-environnementale des universités.

Instances régionales

La Commission régionale d’experts (CRE)

La CRE assiste le directeur régional dans la définition de la politique scientifique régionale.

La CRE est composée de membres de droit, experts associés et experts ad-hoc. Elle a pour fonction de présélectionner ou de sélectionner, selon les cas, les réponses aux appels d’offres qui sont déposées auprès de la direction régionale Afrique centrale et Grands Lacs. Elle peut aussi proposer au Conseil scientifique de l’AUF des avis et remarques concernant les actions.

La CRE joue un rôle essentiel dans l’appréciation de l’opportunité régionale d’un projet. Environ une trentaine de projets soutenus par la CRE sont mis en œuvre chaque année dans la région Afrique Centrale et Grands Lacs.

La présidence de la CRE est assurée par un des membres de droit issu du Conseil scientifique de l’AUF ressortissant de la région Afrique centrale et Grands Lacs pour une durée de trois ans renouvelable. Le Professeur René-Joly Assako Assako, Vice-recteur de l’Université de Yaoundé 1 préside actuellement la CRE de la direction régionale Afrique centrale et Grands Lacs.

Membres de droit

  • Président
    Pr. René-Joly ASSAKO ASSAKO, Vice-Recteur à l’Université de Yaoundé I, Cameroun
  • Vice-Président
    Pr. Jean-Maurille OUAMBA, Doyen de la Faculté des Sciences de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville, Congo
  • Présidents honoraires
    – Pr. Édouard NGOU MILAMA, Doyen honoraire de la Faculté de Médecine de l’Université des Sciences de la santé de Libreville, Gabon
    – Pr. Gaston HAKIZA, Directeur de l’École Nationale d’Administration (ENA) de Bujumbura, Burundi, et membre du Conseil d’administration de l’AUF
    – Pr Armand MOYIKOUA, Recteur de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville, Congo, et Président de la Conférence des Recteurs des Universités Francophones d’Afrique et de l’Océan Indien (CRUFAOCI)

Experts associés

  • Pr. Janvier ONANA, Vice-Doyen chargé de la Programmation et du Suivi des Activités Académiques à la Faculté de Sciences Juridiques et politiques de l’Université de Douala, Cameroun
  • Pr. François LIM, Directeur de l’Institut de Linguistique Appliquée (ILA) de l’Université de Bangui, République Centrafrique ;
  • Pr. Mathurin NZIKOU, Enseignant à l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville, Congo
  • Pr. André ZANA NDONTONI, Enseignant à la Faculté des sciences de l’Université de Kinshasa en République démocratique du Congo
  • Pr. Bonaventure BANGURAMBONA, Enseignant à l’Université du Burundi
  • Dr Lucas SICA, Chef de l’Unité génétique moléculaire des hémoglobinopathies du Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF), Gabon
  • Dr Koussou MIAN OUDANANG, Chargé de recherches à l’Institut de Recherches d’Élevage pour le Développement (IRED) de N’Djamena, Tchad
  • Dr Armando-Monsuy ENGONGA NCHAMA, Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Sociales de l’Université Nationale de Guinée Équatoriale.