s'inscrire / se connecter
Sopin Jirakiattikul

 

Je m'appelle Sopin Jirakiattikul et je travaille à la faculté d’économie à l’Université Prince de Songkhla. J’ai étudié à la faculté d’économie de l’Université de Montpellier 1. J’ai fini mes études ; mon Master et mon Ph.D. en 2010. Au départ, j’ai dû étudier le français pendant un an avant de continuer avec un Master pendant encore 1 an. J’ai ensuite fait ma thèse pendant 4 ans et demi. En fait, avant mon départ j’étais déjà professeur à PSU. Je voulais approfondir mes connaissances. J’ai donc décidé de partir en France.

Pourquoi j’ai choisi la France ? A cette époque-là, il y avait des coopérations entre l’Université PSU avec les universités en France. Donc, je savais bien où je devais aller pour étendre mes connaissances en économie. J’ai donc choisi l’Université de Montpellier 1. Comme j’ai aussi gagné la bourse du gouvernement Thaï (celle de l’OCSC), je n’ai pas hésité à choisir la France.

J’ai beaucoup aimé la France ; la culture, les gens. J’avais beaucoup de bons amis. Mes professeurs étaient très gentils. Et l’ambiance d’éducation était très bonne. C’était aussi une ambiance internationale ; comme il y avait beaucoup d’étudiants internationaux. Mes amis, ils venaient d’Afrique, d’Asie, de plusieurs pays différents. J’ai pu utiliser le français et l’anglais.

La France m’a beaucoup ouvert l’esprit, l'éducation, la pédagogie en France sont très avancées. Cela m’a permis d’étendre mes perspectives et ça a beaucoup bénéficié à mon travail.

Pour les étudiants qui veulent partir en France, n’ayez pas peur. Même si l’on doit utiliser le français dans la vie quotidienne ; au marché, dans les parcs publics, on peut quand-même utiliser l’anglais dans nos études ; pour communiquer avec les amis et les professeurs. En plus, un peu comme la Thaïlande, la sécurité sociale en France était très bien et aussi ouverte aux étudiants internationaux. Aller en France pour les études ne vous décevra jamais.

Sopin JIRAKIATTIKUL

Professeur d’économie à PSU