s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Agenda

The Sap Still Runs

Groupe "Vietnam"

Partager sur :

The duo exhibition The Sap Still Runs, organized by Sàn Art and the Institut Français in Vietnam, is a gathering of personal poetics by Freddy Nadolny Poustochkine and Trương Công Tùng.

Comic-book artist and Art Labor Collective collaborator Freddy Nadolny Poustochkine presents a collection of gouache sketchbook and video diaries that document memories of, and intimacies with, the sprawling conurbations, sensuous landscapes and nameless faces that the artist has passed in Sài Gòn and Buôn Ma Thuột over the years. Poustochkine has been incubating this diaristic travelogue during his previous stays in Vietnam and most recently, a residency at Villa Saigon.

Trương Công Tùng, in a metaphysical dream-dialogue with Freddy Nadlny Poustochkine, transmits into the space an uncanny body of installation works, utilizing media ranging from gently appropriated or archived organisms—a seared tree root, a string of wooden praying beads, a filmic segment of ghostly insects on the wing—to an ethnographic text on indigenous beliefs from the Central Highlands of Vietnam. Patiently collecting and tinkering with found materials, the artist works through realities of extractivism and ephemerality across the now fragile highland forests and from a more expansive spatio-temporal dimension, across the historical strata of (neo)coloniality in the context of Vietnam.

The Sap Still Runs takes its conceptual inspiration from a picture of a felled pine tree in the Cévennes of France, an incident Freddy Nadolny Poustochkine encountered by chance and believed to be a vital resonance with the sight of devalued rubber trees being truncated en masse in the Central Highlands, a cyclical phenomenon he’d learned through Trương Công Tùng’s practice of salvaging and metamorphosing tree corpses into works of art in Jarai Province, Vietnam. As vertical forests transform into severed bodies on the ground, their sap, bearing the spirit, or the soan[1], of the trees, continue to spill and permeate the environment, this time, in the guise of creations and gestures embedded in the exhibition space, a mediating apparatus separate from the remote terrains where the artists first witnessed their own scenes of deracination.

[1] The cosmology around the spirit or “soan” is learned from Les populations montagnardes du Sud-Indochinois, a book authored by Jacques Dournes, a Christian-missionary-cum-ethnographer widely translated in Vietnam. Dournes devoted the book’s final chapter, “L’âme et les songes,” to legends, tales and discussions on the Central Highlanders’ worldview that all visible forms are pictures (rup) of invisible spirits (soan). The book is translated by Nguyên Ngọc into Vietnamese under the title Miền Đất Huyền Ảo, meaning Magical Land.
—————

L’exposition La Sève Coule Toujours, organisée par Sàn Art et l’Institut français du Vietnam, réunit l’écriture poétique du duo formé par Freddy Nadolny Poustochkine et Trương Công Tùng.

Auteur de bande-dessinée et collaborateur d’Art Labor Collective, Freddy Nadolny Poustochkine présente une série de carnets d’études à la gouache réalisées lors de ses pérégrinations à Ho Chi Minh-ville, et deux vidéos distinctes au nom générique Journal : l’une issue de fragments de ses Carnets de notes et l’autre de séquences tournées dans la région du DakLak. Paysages appelant l’onirisme, des visages et des histoires, l’intime dans tout, une mémoire en conurbation qui tisse des liens, et cela depuis des années. Freddy Nadolny Poustochkine nourrit son Journal au fil des ses séjours au Vietnam et plus récemment lors de sa résidence à la Villa Saigon.

Dans un dialogue de rêve métaphysique avec Freddy Nadolny Poustochkine, Trương Công Tùng présente une installation composée d’une variété de médias allant de la collecte d’organismes qu’il s’approprie ou archive - une racine d’arbre calcinée, un chapelet en perles de bois, une séquence filmée d’ailes d’insectes fantomatiques – à un texte ethnographique portant sur les croyances des minorités de la région des Hauts-Plateaux du Centre du Vietnam.
En recueillant et associant patiemment ces différents matériaux collectés, l’artiste nous expose la fragilité de la forêt confrontée depuis l’époque coloniale et d’autant plus aujourd’hui, à son exploitation massive et incessante et nous fait reconsidérer cette notion qu’est l’éphémérité.

La Sève coule toujours tire son inspiration conceptuelle d’un pin coupé dans les Cévennes dont la base ne pouvait s’arrêter de suinter et d’une série d’images documentant la coupe franche de tous les arbres de la rue Tôn Đức Thắng à Ho Chi Minh-Ville. Ces évènements, auxquels Freddy Nadolny Poustochkine a été confronté, trouvent sa résonnance vitale dans la vision d’arbres à caoutchouc dévalorisés et tronqués en masse dans les Hauts Plateaux. Il prend connaissance de ce phénomène cyclique à travers la pratique de Trương Công Tùng qui récupère les cadavres d’arbres dans la province de Jarai au Vietnam pour les transformer en œuvres d’art. Alors que des forêts verticales sont réduites à des corps amputés au sol, la sève, porteur de l’esprit ou du soan[1] de l’arbre, continue à se déverser et à imprégner l’environnement, cette fois-ci sous forme de créations et de gestes incorporés à l’espace d’exposition, tel un appareil médiateur séparé des terrains reculés où l’artiste a témoigné pour la première fois leurs propres scènes de déracinement.

[1]La cosmologie autour du concept de “soan” a été tiré du livre Les populations montagnardes du Sud-Indochinois, écrit par Jacques Dournes, un missionnaire-ethnographe chrétien, dont la traduction est largement répandue au Vietnam. Dournes a dédié le dernier chapitre du livre, “L'âme et les songes,”aux légendes, contes et discussions portant sur la croyance des montagnards du centre qui perçoivent toute formes visibles comme l’images (rup) d’esprits invisibles (soan). Le livre a été traduit en vietnamien par Nguyên Ngọc sous le titre de Miền Đất Huyền Ảo, soit Terres magiques en français.

Mercredi 24 avril 2019 19h00 - 22h00
Millennium Masteri, B6.16 & B6.17
132 Ben Van Don, Arr.4
Ho Chi Minh
Sur les réseaux sociaux
Localisation

Millennium Masteri, B6.16 & B6.17

132 Ben Van Don, Arr.4

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Mercredi 24 avril 2019 19h00 - 22h00
Millennium Masteri, B6.16 & B6.17
132 Ben Van Don, Arr.4
Ho Chi Minh
  • Ajouter à mon agenda
  • Autres événements