Le retour des investisseurs étrangers en France, en 2017 et au début de l’année 2018, est impressionnant !

En affichant 1019 projets, soit une progression notable de 31% (par rapport à 2016), la France se classe au niveau des autres grands pays européens. 
Si la France reste en troisième position, elle talonne maintenant l’Allemagne (1124 projets, soit seulement 6% d’augmentation) et le Royaume-Uni (1205 projets, plus 6% également).

Quels sont les secteurs d’activité en expansion ?

Sur le podium européen, la France se situe :

  • à la première place pour le secteur industriel qui reste le moteur de ce retour gagnant  (323 projets, plus 52 % par rapport à 2016) ;
  • en deuxième position pour l’implantation des centres de décision (59 projets) ;
  • en troisième place en matière de Recherche et Développement (78 projets).

Quels sont les grands pays investisseurs ?

La France reste une référence économique pour les Etats-Unis comme pour l’Europe :

  • avec 223 projets américains (soit 22 % du total), la France devient le deuxième pays d’accueil européen des investissements en provenance des Etats-Unis, notamment dans les activités de R et D. La France devient ainsi le deuxième pays d’accueil des investisseurs américains, après le Royaume-Uni (334 projets) mais avant l’Allemagne (214 projets) ;
  • la place de l’Europe est tout aussi importante : après les Etats-Unis, viennent l’Allemagne, le Royaume-Uni ainsi que d’autres pays européens ;
     
  • à noter que dans le Top 10 des pays investisseurs en France se classent aussi le Japon, la Chine et le Canada.