s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualité
Vue 282 fois
13 janvier 2020

Attractivité de la France et économie numérique : quoi de neuf pour les startups en 2020 ?

 

En 2020, la France sera-t-elle plus attractive pour les startups ? C’est à cette question que répond (positivement) le site France Digitale. Cette association, qui promeut l'économie numérique auprès des pouvoirs publics, reprend et commente les annonces du secrétariat d’état chargé du numérique.

France Digitale, réseau d’entrepreneurs et investisseurs français du numérique, affiche un objectif très clair : « Faire de la France le HUB des startups en Europe » ! C’est pourquoi l’association milite pour obtenir un cadre réglementaire favorable aux startups. Avec la conviction d’avoir « tous les atouts pour créer et faire grandir en France et en Europe les champions numériques de demain », France Digitale a souhaité faire le point en ce début d’année sur la Loi de Finances 2020, publiée au Journal officiel, qui entérine deux avancées : le renforcement de l’intéressement pour les salariés et le « coup de pouce fiscal » pour démarrer sa startup. Deux points essentiels pour le secrétariat d’Etat au numérique qui parle également de « mesures fortes pour les start-ups et leurs salariés ».

L’intéressement pour fidéliser les salariés et pour attirer les talents étrangers

Les Bons de Souscription de Parts de Créateur d’Entreprise (BSPCE) sont des moyens d’intéressement au capital les plus couramment utilisés par les startups pour leurs salariés. Ces bons, qui donnent le droit de souscrire des actions de startup sous certaines conditions, sont devenus « l’outil par excellence pour associer les salariés au succès de la startup ».

En 2020, les startups étrangères installées en France pourront désormais proposer des BSPCE à leurs salariés. Un aspect essentiel pour permettre à la France « d’être plus attractive, dans un contexte post-Brexit ».

Pour Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, cette mesure permettra ainsi « de favoriser le recrutement et la fidélisation des salariés » dans ces entreprises « qui créeront en 2020 plus de 25 000 emplois directs partout en France et pour tous les niveaux de compétence ».

 

Le dispositif Jeune Entreprise Innovante pour un maillage de startups sur le territoire français

Le dispositif Jeune Entreprise Innovante (JEI) permet aux PME de moins de 8 ans de bénéficier d’exonérations de cotisations sociales et d’exonérations d’impôts.

En 2020, le dispositif JEI,  qui a bénéficié à 3 900 entreprises en 2019 (près d’une startup sur deux) est maintenu jusqu’en 2022. Pour France Digitale, « pérenniser ce dispositif, c’est encourager la création d’emplois dans tous les territoires ».

Et l’association de conclure que « le budget 2020 est donc une belle avancée pour renforcer l’attractivité de la France »…

Pour en savoir plus : https://medium.com/@FranceDigitale/pourquoi-la-france-sera-plus-attractive-pour-les-startups-en-2020-15137af0ec17

Voir aussi le site gouvernemental : https://www.economie.gouv.fr/loi-finances-2020-mesures-fortes-start-ups-salaries


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.