Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :

Concours d'innovation : 73 lauréats pour la 7e vague du concours i-Nov

12 avril 2022 Affaires
Vue 265 fois

C’est dans le cadre du développement du plan France 2030 que le Gouvernement vient d’annoncer les lauréats de la 7e vague du concours d’innovation i-Nov. Le concours i-Nov est l’un des trois concours d’innovation et d’excellence, déclinés selon trois volets complémentaires : i-PhD pour les jeunes chercheurs, i-Lab pour la création d’entreprises innovantes et i-Nov pour des projets d’innovation à fort potentiel. Trois concours qui permettent, chacun à leur niveau, de soutenir le développement en France d’entreprises fortement innovantes et technologiques, éco-responsables et œuvrant pour une société plus durable.

Avec le plan France 2030, lancé en octobre 2021, la France « se donne les moyens de retrouver sa souveraineté industrielle et technologique dans des domaines stratégiques pour le futur », tels que, par exemple, l’hydrogène vert, l’avion bas carbone, les véhicules connectés, ou encore l’exploration des grands fonds marins et de l’espace. C’est dans ce cadre que s’inscrivent désormais les trois concours d’innovation dans la mesure où le plan France 2030 « soutient tout le cycle de vie de l’innovation jusqu’à son industrialisation, de la recherche fondamentale, à l’émergence d’une idée jusqu’à la production d’un produit ou d’un service nouveau ».

 

73 projets autour de 8 thématiques

 

Le concours d’excellence i-Nov est en effet dédié aux projets innovants mono-partenaires portés par des startups et/ou des PME et conduisant à favoriser « l’émergence accélérée d’entreprises leaders dans leur domaine pouvant prétendre notamment à une envergure mondiale ».

Le concours i-Nov, qui a reçu cette année 278 candidatures, a finalement récompensé 73 projets lauréats, pour un montant total d’aide s’élevant à 45,8 millions d’euros, autour de huit grandes thématiques :

Énergies renouvelables, stockage et systèmes énergétiques dont hydrogène : technologies de production et de stockage d’énergie, mise au point de nouveaux modèles technico-économiques ;

- Mobilité durable et intelligente : recyclabilité énergétique, nouvelles générations de véhicules de faibles émissions, transport et mobilités inclusifs, solidaires et écologiques ;

- Enjeux de la transition énergétique et écologique dans l’industrie et l’agriculture : amélioration des performances énergétiques des systèmes de production, des équipements ou procédés, transition vers l’agroécologie ;

- Eau et biodiversité : limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers, économies d’eau et gestion intégrée de l’eau ;

- Numérique Deep Tech : technologies quantiques, intelligence artificielle et traitement de données massives (big data), réalité augmentée et virtuelle ;

- Transformation des industries culturelles et créatives grâce au numérique : innovations susceptibles d'ouvrir de nouveaux marchés ou de créer des domaines d'activité ;

- Santé - Diagnostic, dépistage et surveillance des pathologies : dispositifs reposant sur de nouveaux capteurs ou biomarqueurs, systèmes intégrés pour la détection, prédiction et surveillance en milieu hospitalier ;

- Protéines et ferments du futur : pré et probiotiques, aliments fermentés, aliments riches en protéines utilisant de nouvelles technologies, de nouvelles formulations et de nouvelles ressources.

 

Richesse du tissu économique français et culture de l’innovation

 

Selon le Secrétaire général pour l’investissement en charge de France 2030 qui préface le dossier de presse, « la très grande qualité du palmarès de cette 7e édition du concours i-Nov témoigne une fois encore de la richesse du tissu économique de notre pays et de la véritable culture de l’innovation qui caractérisent nos entrepreneurs ».

Plus précisément en effet, les lauréats 2022 sont issus de toutes les régions françaises et ont proposé des projets dans tous les domaines du concours.

 

Répartition des 73 lauréats par zone géographique :

- 33 porteurs de projets en Ile-de-France ;

- 14 en Auvergne Rhône-Alpes ;

- 5 en Bretagne ;

- 4 en Occitanie et 4 en Nouvelle-Aquitaine ;

- 3 en PACA et 3 en Bourgogne Franche-Comté ;

- 2 en Normandie et 2 en Pays de Loire ;

- 1 dans les Hauts-de-France, 1 dans le Grand-Est et 1 en Guyane.

 

Répartition des lauréats par thématique :

- 33% des projets concernent le secteur Deep Tech ;

- 18% concernent la mobilité durable et intelligente ;

- 14% les projets Santé ;

- 11% les enjeux de la transition énergétique et écologique dans l’industrie
et l’agriculture ;

- 8% la transformation des industries culturelles et créatives grâce au numérique ;

- 7% les projets portant sur les protéines et ferments du futur ;

- 5% les énergies renouvelables ;

- 4% les projets sur l’eau et la biodiversité.

 

Depuis sa création, le concours i-Nov a déjà récompensé 462 lauréats qui sont aujourd’hui à la tête d’entreprises à la pointe dans leur domaine. Aussi, selon le Gouvernement, i-Nov « a su démontrer la pertinence de ses interventions en contribuant à l’accélération du développement et de la mise sur le marché de solutions à fort contenu technologique ».

 

Pour en savoir plus : 

Le concours i-Nov, les lauréats et les projets 

 

Crédit photo : © MESRI




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.