en
fr
Sites locaux
Séries télévisées françaises

Ces programmes qui font le tour du monde

 

En 2015, la France a une nouvelle fois battu son record d’exportation de programmes audiovisuels. Un succès qui doit beaucoup à la popularité croissante des séries télévisées françaises. Panorama.

 

« Le Bureau des légendes » : la première de la classe

« Le Bureau des légendes » est la série télévisée française qui s’exporte le mieux. Diffusée depuis 2015, elle aurait déjà rapporté 3,7 millions d’euros auprès des distributeurs étrangers, selon le quotidien « Les Échos ».

La série suit avec réalisme l’histoire de Guillaume Debailly (incarné par Matthieu Kassovitz), un agent des services secrets français, de retour d’une mission sous couverture qui a duré six ans. « Le Bureau des légendes » a été acclamé par la critique internationale, le New York Times n’hésitant pas à la présenter comme une version française et d’« art et essai » de la série américaine « Homeland », elle-même inspirée du programme israélien « Hatufim ».

 

« Versailles » : le pari de l’histoire de France

Tournée entièrement en anglais, la série « Versailles » est bel et bien un programme français. Diffusée depuis 2015, elle a déjà été vendue à plus de 135 pays à travers le monde.

En plein xviie siècle, le roi Louis XIV (joué par l’acteur britannique George Blagden) accède au trône de France. Pour soumettre la noblesse et la garder sous son contrôle, il lance la construction d’un somptueux château hors de Paris : le château de Versailles. Annoncée pour 2017, la deuxième saison replongera au cœur des intrigues politiques et des scandales libertins de la cour du Roi Soleil.

« Engrenages » : gagnante sur la durée

Depuis le lancement de sa première saison en 2005, la série française « Engrenages » a rencontré un succès planétaire. Le programme s’est vendu dans plus de 70 pays. Il a également remporté l’International Emmy Award de la meilleure série télévisée dramatique en 2015, dans la continuité des productions françaises « Braquo » et « Les Revenants », récompensées respectivement en 2012 et 2013.

Meurtres en série, trafics de drogues, proxénétisme… « Engrenages » plonge dans le quotidien du Palais de justice de Paris. Les enquêtes menées par ses différents protagonistes, à l’instar du capitaine Laure Berthaud (incarné par Caroline Proust) ou du juge d’instruction François Roban (Philippe Duclos), mettront à l’épreuve leur sens professionnel et leur vie privée. Des « Enquêtes du commissaire Maigret » à « Julie Lescaut », en passant par les « Brigades du Tigre », « Engrenages » est l’héritière d’une longue tradition de séries policières françaises.

« Plus belle la vie » : un succès inattendu

Moins calibrées pour l’exportation, d’autres séries françaises rencontrent un franc succès à l’international. C’est le cas de « Sous le soleil », série culte des années 1990 diffusée dans plus d’une centaine de pays, mais aussi de « Plus belle la vie », qui peint depuis 2004 le quotidien d’un quartier imaginaire de Marseille. Le programme séduit en Espagne, en Italie, mais aussi en Europe de l’Est et jusqu’en Chine !