Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © ministère des Armées
Partager sur :

Relations entre la France et le Royaume-Uni : les 120 ans de l'Entente Cordiale

18 avril 2024 Affaires
Vue 243 fois

Mettant fin à des siècles d’antagonisme, la signature de l’Entente cordiale en 1904 a marqué le début d’un renouveau des relations entre la France et le Royaume-Uni. En 2024, les deux pays célèbrent à la fois les 120 ans de l’Entente cordiale et le 80e anniversaire des débarquements en Normandie et en Provence qui ont permis de libérer la France en 1944.

Les relations diplomatiques entre la France et le Royaume-Uni relèvent d’une longue histoire, souvent jalonnée de rivalités et de conflits, dont l’Entente cordiale, initiée dès 1830, a trouvé un aboutissement le 8 avril 1904 par la signature d’une série d'accords bilatéraux.

 

Des valeurs communes

 

Cet anniversaire a été l'occasion, comme le souligne le site de la présidence de la République française, de promouvoir « les liens historiques militaires, diplomatiques, économiques et culturels qui unissent la France et le Royaume-Uni et de réaffirmer nos valeurs communes ». Pour le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, les deux pays ont ainsi « su construire une relation bilatérale forte et une coopération étroite dans les enceintes multilatérales, que ce soit sur le plan militaire au sein de l’OTAN ou diplomatique au sein du Conseil de sécurité des Nations-Unies ».

Le ministère insiste également sur le fait que la France et le Royaume-Uni ont su créer les « conditions d’échanges culturels, éducatifs et commerciaux afin de consolider une véritable amitié ». Aujourd’hui, poursuit le ministère, « nous échangeons dans tous les domaines et travaillons ensemble pour affronter les défis du futur ». Parmi ceux-ci, deux secteurs sont privilégiés :

  • les changements climatiques, avec une collaboration étroite pour « résoudre la crise énergétique et mieux protéger l’environnement et la biodiversité », en encourageant le développement durable ;
  • les nouvelles technologies, avec un travail commun « sur les opportunités que peut apporter l’intelligence artificielle mais aussi sur les risques qu’elle peut générer ».

 

A noter aussi que dans une autre domaine, celui de l’enseignement supérieur, il existe un programme de bourses Entente Cordiale lancé en 1995 par  le Président de la République française Jacques Chirac et le Premier Ministre britannique John Major  qui a pour vocation de permettre aux étudiants d’étudier ou effectuer des recherches en France, mais aussi de promouvoir les échanges entre les décideurs de demain en France et au Royaume-Uni.

 

Un temps fort pour le rayonnement international de la France

 

Comme le souligne encore le ministère en charge de l’Europe, en 2024, la France et le Royaume-Uni célèbrent deux temps forts de leur histoire récente commune : les 120 ans de l’Entente cordiale mais aussi le 80e anniversaire des débarquements en Normandie et de Provence qui ont permis de libérer la France en 1944.

Sur ce chapitre des grands événements et commémorations, la France a créé un site internet spécialement destiné aux 80 ans de la Libération. Une structure interministérielle, baptisée Mission Libération, est ainsi chargée d’organiser les cérémonies de commémoration prévues en 2024 et 2025 en France. Elle a pour mission de travailler avec « tous les acteurs concernés pour organiser et promouvoir les cérémonies et valoriser les actions locales et les thématiques mises en avant pour ce 80e anniversaire ». A cet effet, la Mission a lancé son site internet avec des contenus éditoriaux d’historiens et d’experts sur la Seconde Guerre mondiale, ainsi qu’un appel à témoins des enfants de la Libération.

Il s’agit ainsi pour la Mission Libération de « comprendre notre histoire », afin de « tirer les leçons du passé » et d’affronter « les épreuves, unis ». A ce titre, le cycle commémoratif d’ensemble sur 2024 constituera un moment fort « pour le pays, pour son rayonnement international mais aussi pour sa cohésion autour des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité ». Le programme, en cours de finalisation, comportera la commémoration des deux débarquements (Normandie et Provence), mais aussi les libérations de Paris et de Strasbourg, l’engagement de la Résistance française dans les combats, ainsi que de nombreux autres événements prévus sur l’ensemble du territoire français.

 

Pour en savoir plus : 

sur le site du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

sur le site la Présidence de la République

sur le site de la Mission Libération

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.