s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualité
Vue 2 fois
20 juin 2017

Conférence débat Avec l’architecte Lounes MESSAOUDI A ORAN

Conférence débat Avec l’architecte Lounes MESSAOUDI  A l’Université des Sciences  et de la technologie d'Oran - Mohamed-Boudiaf

 

Lounes Messaoudi est  diplômé de l’École d’Architecture de Paris Villemin en 1994. il a exercé dans plusieurs cabinets d’architecture parisiens avant de s’installer en tant que libéral. Il obtient le Prix National d'Architecture 2012 et fut nominé pour le Prix International AGA KHAN 2013.

Dans le cadre des rencontres organisées régulièrement à chaque nouvelle parution de la Revue MADINATI dédiée à la ville d’Oran et ses composantes urbaines, architecturales et socioculturelles, l’U.S.T.Oran a abrité dans ses murs le 29 avril 2017 une conférence-débat autour de la présentation du N° 03 de la revue.

Cette dernière livraison de Madinati a consacré son dossier à la thématique de l’enseignement de l’architecture à travers le questionnement central  : «l’enseignement de l’architecture : quel modèle de formation ?». De ce fait, le débat ne pouvait être naturellement que dans l’enceinte de l’université  à  la différence de la présentation des numéros précédents : le n° 00 à l’IDRH de Canastel-Oran, le n° 01 au Théâtre National Abdelkader Alloula et le n° 02 au Musée National Ahmed Zabana.

C’est donc à l’amphi C du département d’architecture de l’Université des Sciences et de la Technologie Mohamed BOUDIAF – ORAN (USTMB-ORAN) que la rencontre a été organisée avec le concours des responsables de l’institution universitaire.

Pour enrichir le débat, un architecte praticien, installé à Alger,  a été convié par les organisateurs à exposer son point de vue sur la question. En l’occurrence, Lounès MESSAOUDI, Architecte DPLG - E.N.S.A- Paris, Prix National d’architecture et nominé pour le prix international Aga Khan, a animé une conférence–débat qui a suscité l’intérêt du public présent. En même temps,  Monsieur Lounes Messaoudi a installé une exposition de planches illustrées (plans, schémas et photos) de certaines de ses  réalisations en Algérie et en France.

Dans sa conférence intitulée « une conception à vivre », L.Messaoudi, a d’abord décliné sa biographie et son parcours professionnel qu’il entama après le baccalauréat  par une formation d’architecte dans différentes Écoles françaises d’architecture. Par la suite, il a pu concrétiser certaines de ses conceptions dans de nombreuses agences d’architecture où il a eu à exercer. De retour en Algérie, il choisit de s’installer à Alger et y lance son propre atelier : « Atelier d’Architecture Messaoudi ». Dans ce cadre, des opportunités se sont présentées en lui  ouvrant la voie à des  réalisations de projets forts intéressants qu’il a exposés tout au long de son intervention. Il a tenu à  retracer la genèse de chaque projet et le processus de son élaboration en collaboration avec ses clients. Comprendre ce processus interactif est nécessaire pour saisir comment le projet évolue pour produire, selon ses termes, « une nouvelle architecture  contemporaine,  bien ancrée dans son environnement ». Retenons de cette riche présentation, que notre architecte a eu surtout à intervenir sur des réalisations existantes dans lesquelles il était nécessaire d’introduire des changements indispensables.  Un maître mot revenait comme un leitmotiv dans son intervention : il faut tenir compte de l’usager.

Une attention particulière a été réservée au projet de l’extension du L.I.A.D (Lycée International Alexandre Dumas d’Alger). Cette opération a été gagnée sur concours international en association  avec l’atelier français Terre-neuve Architectes.

 

Cette conférence a été suivie par un débat enrichissant entre les présents où les échanges ont été sincères, directs et constructifs. Étudiants, enseignants et  professionnels se sont relayés pour intervenir en s’exprimant sur les projets abordés.

Le débat a été modéré par M. Djillali TAHRAOUI, architecte, enseignant et directeur de publication de MADINATI, qui a également présenté la revue, ses objectifs et sa position en tant que tribune d’échanges ouverte, non seulement aux professionnels, mais aussi à tous ceux que la ville intéresse. Il a ensuite présenté le menu de l’édition N° 03 en relevant l’importance des sujets abordés ainsi que la qualité des contributeurs, dont certains sont des professeurs renommés sur le plan international. Il termine en précisant que la diversité des profils des contributeurs est recherchée dans la publication qu’il dirige.

La parole fut  donnée, par la suite, au Professeur MADANI Mohamed, enseignant et Directeur du laboratoire de recherche « Métropole, Architecture, Urbanisme, Société » (LAMAUS) à l’USTO d’un coté, et responsable de la rédaction de  MADINATI de l’autre, pour synthétiser les contributions qui forment le dossier thématique de ce N° 03, axées autour de l’enseignement de l’architecture. M.MADANI a d’emblée souligné, la nécessité, la pertinence et l’urgence d’ouvrir le débat sur l’enseignement de  l’architecture en Algérie et rappelle l’intérêt de l’apport des réflexions proposées dans le dossier qu’il a coordonné autour de la  problématique évoquée.

Le débat intense qui a suivi n’a pas manqué d’apporter des prolongements forts intéressants aux questions abordées : la place de l’usager dans le projet architectural, le statut et le rôle de l’architecte en Algérie, la qualité architecturale, les formes d’intervention des promoteurs immobiliers, l’application de la réglementation dans le domaine et l’informalité des interventions sur l’espace urbain, etc. De quoi alimenter d’autres numéros de MADINATI et d’autres rencontres toutes proches. A commencer par celle qui sera organisée à l’occasion de la sortie du numéro 4 portant sur les villes sahariennes.

En fin de séance, D.TAHRAOUI a remercié toute l’assistance pour sa présence et la contribution du conférencier pour cette journée et a tenu à saluer la présence de Monsieur le Consul  de France à Oran et de son épouse dont la présence régulière aux rencontres organisées par MADINATI  honore et encourage l’ensemble des participants à cette passionnante aventure d’une revue à promouvoir.      

 

 

 


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.