Une alumni algérienne remporte le Prix Louis D'Hainaut de la meilleure thèse en technologie éducative de l’AUF :

 

Fahima DJELIL est titulaire d’un Master en Mathématiques et Informatique à l’Université de Tizi Ouzou, puis d’un Master de Recherche à l’Université d'Evry-Val d’Essonne. Sa thèse de doctorat intitulée : « Conception et évaluation d’un micromonde de programmation orientée-objet, fondé sur un jeu de construction et d’animation 3D », a été soutenue le 14 décembre 2016 à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (France).  Elle est aujourd’hui Ingénieure de recherche (PhD) et contribue à la création et à l’expérimentation de cursus de formation innovants au sein de l'Université de Haute-Alsace.

La chercheuse algérienne remporte le Prix Louis D'Hainaut 2018 de la meilleure thèse en technologie éducative, décerné par l'Agence Universitaire de Francophonie et l'Université de Mons (Belgique).

Le prix sera officiellement remis le 3 mai 2018 à Montréal lors du 5ème Colloque International en Éducation (https://colloque2018.crifpe.ca/), l’une des plus importantes manifestations scientifiques du domaine .

L’AUF prend en charge le déplacement et la participation de la lauréate à cette manifestation scientifique et l’université de Mons lui remettra un prix d’un montant de 2 500 €.

Le Prix Louis D'Hainaut  est un prix annuel réservé à un docteur francophone dont la thèse a été soutenue il y a moins de 3 ans. Le Prix a une vocation internationale et est ouvert à tout chercheur de la francophonie universitaire (hors Europe de l’Ouest et Amérique du Nord) ayant obtenu une thèse de doctorat au sein d’une institution membre du réseau de l’AUF. Le sujet de cette thèse doit impérativement porter sur l’usage des technologies en éducation, indépendamment de la discipline d’appartenance, et doit constituer un apport à l’évolution des connaissances scientifiques dans le domaine.

 

Source : https://www.auf.org