Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
25 août 2020
Affaires

Deux jeunes talents francophones algériens lauréats du Prix international d'écriture "Chansons sans frontières

Vue 68 fois

L’Association Fusaca et Accord Production ont organisé un concours permettant aux participants de s’exprimer librement et dans une dynamique de partage, de respect et d’ouverture, par l’écriture d’un texte de chanson en français. Ce concours parrainé par l’Organisation Internationale de la Francophonie, est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux talents d’auteurs de chansons francophones. Deux jeunes algériens ont remporté le 1er Prix Normandie pour la Paix et le Prix Jeune Public à l’occasion de la dernière édition sur le thème de l’eau.

 

 

1er Prix Normandie pour la Paix : Zoheir Guermouche,38 ans, Oran, Algérie

 Zoheir Guermouche, âgé de 38 ans, né à Oran en Algérie, médecin de formation et travaillant comme délégué médical pour une firme pharmaceutique.

Texte : "Ainsi va l'eau" disponible ici

 

 

L’écriture est pour moi une libération. J’écris car je ne peux faire autrement. Souvent les mots s’imposent à moi, alors je les exprime comme je peux. C’est un rapport un peu douloureux qui a pour issue positive, le texte final en guise de réconfort. Mon rapport à la musique est plus serein. Elle est toujours la bienvenue. Triste ou joviale, la musique respire la sincérité. C’est une entité avec laquelle on ne peut tricher. Ma participation à l’édition 14 du concours CSF était un hasard, qui s’est transformé en chance. Je ne saurais dire ma gratitude pour m’avoir donné l’opportunité de faire partie d’un mouvement où l’art transcende les conditions et traverse les frontières "

 

Prix Jeune Public : Neyel Hadj Abderrahmane,15 ans, Oran, Algérie

Neyel Hadj Abderrahmane, jeune adolescente de 15 ans qui vit dans une ville côtière, Ain El Turck à l’ouest d’Oran.

Texte : "Source de la vie" disponible ici.

 

Le thème du concours m’a permis de mettre sur papier cette vision que j’ai la chance de voir tous les jours, la mer. J’ai toujours aimé écrire et faire part de mes idées, tandis que la musique me détend. Mais ma vraie passion reste le dessin. Dessiner des personnages est ce que je fais le plus souvent en dessin dû à mon amour pour les mangas et l’animation japonaise. Voilà tout en ce qui me concerne"

 

 

 

 

 



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.