Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
29 juin 2021
Affaires

Plusieurs Alumni participants à la 1ère Biennale Algéro-française DZign 2020 + 1 ayant pour thématique « Réinventer la ville par le design » :

Vue 36 fois

Pour sa première édition, et en partenariat inédit avec différents acteurs algériens et français du monde de la culture, de l’enseignement et de l’industrie, la biennale DZign2020+1 a pour vocation de montrer comment le design, parti de l’univers du mobilier, s’est transformé en démarche de création culturelle, économique, sociale et de développement durable touchant la société dans son ensemble. Plusieurs expositions impliquant près de 60 concepteurs, des projections, des conférences, des journées portes ouvertes sur les écoles partenaires, des échanges entre professionnels de l’architecture et du design, des performances, ont rythmé la vie algéroise pour célébrer le design et la création de part et d’autre de la Méditerranée.

Plusieurs Alumni ont pris part à cet événement en qualité de concepteurs :

 

  • Walid Bouchouchi, graphiste, designer, diplômé de l’Ecole des beaux-arts d’Alger. Titulaire d’un Master en Esthétique, Pratique, Histoire de l’Art Contemporain de l’Université Paris 8, il s’intéresse au lien entre l’écriture et l’expression orale dans les différentes langues et cultures auxquelles il a été confronté entre Alger, Marseille et Paris. Il a fondé le studio AKAKIR en 2016. Walid a participé à de nombreuses expositions internationales et a réalisé l’identité graphique de plusieurs festivals culturels. Son projet, Normazigh est un nouveau concept pédagogique à l’attention de toute personne désirant se réapproprier un alphabet séculaire : le Tifinagh. Avec le Normazigh, l’intention première est de s’y exercer et de retenir l’essentiel grâce à « la mémoire de la main » plus sûre que celle de la machine. Inspiré d’un outil des années 70-90, le normographe.

 

  • Ahlem Fenane, architecte-urbaniste diplômée de l’EPAU à Alger et titulaire d’un Master en développement urbain durable de l’Ecole d’Urbanisme de Paris (France). Fondatrice du magazine ArchYoung, elle a été lauréate de plusieurs concours à l’international dont Afrikarchi France & LAGI 2019 Abu Dhabi. Son projet DIGIBANC est un nouveau concept de banc public dédié à la pause physique et numérique en ville. Présenté par Ahlem Fenane, il permet de stocker l’énergie solaire pour recharger les appareils électroniques.

 

  • Amina Louiza Lacheheb, architecte diplômée de l'Université d'Oran (Faculté d’Architecture et de Génie Civil) et doctorante chercheure de l'ENSA Paris. Elle est spécialisée dans le patrimoine domestique oranais de la période moderne, les conceptions architecturales & les aménagements. Ses travaux tendent à réhabiliter des fragments urbains en faisant appel aux concepts d’identité, d’art et de durabilité. Ses recherches ont fait l’objet de présentations en Algérie et à l’international (France, Cameroun, Tunisie). Elle est aussi ambassadrice du concours international d’architecture de la Fondation Jacques Rougerie - Institut de France. Elle travaille actuellement à Alger sur divers projets d’habitat privé. Elle porte le projet « Kitar_El_Bahia », pour la requalification d’une voie ferrée désuète (études de l'espace domestique moderne).

 

  • Rima Rezaiguia, architecte et artiste plasticienne, elle a obtenu son diplôme d'architecture à l'université d'Annaba, puis a intégré l’Ecole Supérieure d'Art Nord Pas de Calais et a obtenu son diplôme DNAP en 2016. Elle a participé à plusieurs expositions et résidences artistiques entre Annaba, Alger et Marseille. Son projet : une série des dessins qui met en valeur l'histoire des pierres qui traversent la méditerranée. Elle présente l’histoire coloniale et son influence profonde dans l’urbanisme, l’organisation de la cité et le développement d’une pensée architecturale et artistique en passant par les constructions de Fernand Pouillon et la vie quotidienne dans les différentes cités.

 

  • Louise Dib, artiste designer, typographe et formatrice auprès de jeunes étudiants et de graphistes professionnels. Diplômée en 2011 en design typographique à l’école Estienne, Louise commence comme assistante du directeur de création du studio graphique « CLAM» à Paris et développe très vite une pratique expérimentale du graphisme et de la typographie. Installée à Alger depuis 2014, elle co-créé en 2016 le studio graphique indépendant « Chimbo » (le fruit du cactus) qui s’inspire du graphisme urbain. Formatrice en graphisme et en typographie depuis 2013, elle créé et anime des ateliers de création artistique comme « Massar 1 », projet itinérant de Land Art dans toute l’Algérie en 2017, « Makhbar el khatt », (laboratoire typographique) en 2017 et « Korsan », atelier documentaire autour des corsaires du nord de l’Afrique en 2018.

 

  • Manel Drareni, architecte diplômée de l’Institut d’architecture de Blida, spécialité Architecture et Conception Durable. En 2019, elle a obtenu une post-graduation en production d’espaces intérieurs à Barcelone. Actuellement, elle suit une formation professionnelle en design graphique. Sélectionnée par le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’ambassade de France en Algérie pour participer à la semaine des jeunes talents scientifiques organisée par Universcience en 2018. Elle a déjà partagé son expérience dans le cadre du réseau France Alumni Algérie. Son projet Rymane, est une Benne de collecte et de compactage de déchets ménagers pour les milieux urbains, habitat collectif (un projet en collaboration de Rym BELABBES). Rymane fait économiser de l’espace et du temps (récolte), et assurera la propreté des quartiers (les déchets sont enfermés, compressés avec aucun risque de débordement).

 

Par ailleurs, 2 étudiants algériens de l’Ecole Polytechnique d'Architecture et d'Urbanisme EPAU (établissement membre du RME algéro-français) participent à l’exposition Explore_Outside_The_Box : photographiez la cité de demain (lauréats du Concours EXPLORE).

 

Vous avez raté ces événements ? Vous pouvez toujours suivre les visites virtuelles des différentes expositions !

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.