s'inscrire / se connecter
Témoignage de Lilia Othmane Cherif, Alumni de l'Ecole Polytechnique de Paris

Portrait de Lilia OTMANE CHERIF, Alumni de l’Ecole Polytechnique de Paris – Université Paris-Saclay

Lilia OTMANE CHERIF est une jeune algérienne qui a effectué tout son cursus scolaire en Algérie à l’issue duquel elle a obtenu un diplôme d’ingénieur d’état en informatique au niveau de l’Ecole Nationale Supérieure d’Informatique (ex : INI,  promotion 2014). Elle a par la suite choisi de compléter sa formation avec un Master en informatique de l’Ecole Polytechnique de Paris –Université Paris-Saclay, diplôme obtenu en 2016. Elle revient sur la valeur ajoutée  de cette expérience en France :

 

Quel est selon vous l’apport d’une expérience en France pour un étudiant algérien ?

Cette expérience en France apporte une ouverture internationale et permet de se positionner par rapport aux autres en termes de niveau. Elle est aussi enrichissante sur le plan personnel et professionnel comme le veut l’adage « Les voyages forment la jeunesse ». Le fait d’étudier à l’étranger implique une ouverture grâce à l’immersion dans la culture et les traditions de ce pays, ce qui exige une adaptation et une compréhension de ce nouveau milieu.

Comment avez-vous décidé d’intégrer l’Ecole Polytechnique de Paris ?       

J’ai intégré l’Ecole Polytechnique de Paris un peu par hasard car mon objectif premier était de me perfectionner dans les systèmes embarqués, qui fut mon domaine de prédilection. Durant mes prospections menées dans ce sens, je suis tombé sur une offre de programme de Master dans cette spécialité et au vu de la réputation et du prestige de cette école, j’ai décidé de m’inscrire.

 

Que vous a apporté cette formation de haut niveau et quels sont vos projets professionnels ?

Cette formation de haut niveau m’a beaucoup apporté : J’ai été amené à côtoyer les meilleures compétences dans ce domaine tout au long de cette formation, qui s’est déroulée dans un environnement stimulant et passionnant. J’ai appris à vaincre la peur de m’exprimer et d’exposer mes idées même si elles me semblent erronées. Cela m’a également permis d’acquérir une aisance relationnelle, d’aller plus facilement vers les autres pour chercher l’information car « le ridicule ne tue pas » et « de la discussion jaillit la lumière »…

A mon retour en Algérie, j’ai intégré une entreprise publique  activant dans le secteur de l’énergie mais je reste toujours attiré par le domaine de l'aéronautique.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs algériens en France ?

Je conseille aux futurs étudiants algériens en France de saisir toutes les opportunités qui s’offrent à eux  et de saisir l’occasion de cette mobilité en France pour s’intéresser aux choses qui les entourent et de prendre part aux différents événements disponibles  (théâtre, cinéma, concert musical …etc). Aussi, de ne pas hésiter à s’associer aux activités des autres, notamment pour les personnes introverties, car c’est toujours une excellente occasion  de faire connaissance, d’apprendre des autres et découvrir leurs cultures. C’est aussi l’occasion de se découvrir soi- même et de s’enrichir dans un contexte multiculturel. Je leur souhaite par ailleurs bon courage et une belle réussite dans leur parcours !