s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Les Alumni aux rencontres de la formation professionnelle organisées à l'Hôtel Aurassi

Les Alumni aux rencontres de la formation professionnelle

 

L’Ambassade de France en Algérie a organisé les 1ères  Rencontres de la formation professionnelle le 10 avril 2016 à l’Hôtel Aurassi d’Alger. Ces rencontres prévues en marge du Comité Intergouvernemental de Haut Niveau (CIHN) avaient pour objectif de présenter les initiatives françaises, publiques et privées, dans le domaine de la formation professionnelle et de les mettre en regard des besoins des entreprises afin de proposer des axes d’orientation des actions et politiques menées.

 

 

Organisées en association avec le 3ème Forum franco - algérien de partenariats de Business France, les 1ères Rencontres de la formation professionnelle ont réuni des  entreprises, des universitaires, des étudiants, des représentants des centres de formation et d'organismes d’insertion ainsi que des associations et des Alumni.

Les ateliers thématiques dans le cadre desquels le thème de la formation professionnelle  a été abordé ont fait de cette journée un véritable lieu d’échange et de partages.

Trois tables rondes ont également été animées à l’occasion :

  • Table ronde 1 : Comment les formations dans l’enseignement professionnel et supérieur  répondent- elles aux besoins des entreprises ?
  • Table ronde 2 : Comment les entreprises forment-elles leurs personnels ?
  • Conclusion : Quelles perspectives pour la formation professionnelle ?

 

La formation professionnelle et un enjeu essentiel pour l’Algérie qui consacre des moyens importants à ce secteur éducatif qui doit favoriser l’emploi et l’insertion professionnelle des jeunes en particulier. La coopération française en Algérie y concourt activement : création de l’Ecole Supérieure des Algérienne Affaires (ESAA) dès 2004, le nouveau centre d’excellence de formation aux métiers de l’électricité en partenariat avec Schneider Electric, les propositions du haut responsable à la coopération industrielle et technologique franco-algérienne (écoles pour le secteur industriel), les Instituts des sciences et des technologies appliquées ou le réseau mixte des écoles d’ingénieurs. D’autre part, des entreprises françaises installées en Algérie développent leurs propres centres de formation (Renault, Accord, Lafarge…).

L’expertise française est ainsi très présente tant au niveau des projets que des réalisations. Ces actions sont menées en étroit partenariat avec les ministères concernés (ministère de la formation et de l’enseignement professionnels, ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique) qui ont souhaité que cette expertise contribue de manière plus importante au développement de la formation professionnelle en Algérie et qui interviendront aussi lors de ces rencontres.