Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :

La France dans les nouveaux classements de Shanghai, THE et QS

23 août 2021 Affaires
Vue 80 fois

La France a confirmé sa place voire est en progression dans trois classements internationaux : le classement Quacquarelli Symonds des meilleures universités mondiales (QS), le classement des « jeunes universités » du Times Higher Education (THE) et le classement thématique de Shanghai.

CLASSEMENT THÉMATIQUE SHANGHAI 2021

 

Avant la parution du classement général attendu plus tard dans l’année, le classement thématique de l’Université Jiao Tong de Shanghai mesure, par spécialités académiques, les performances des établissements d’enseignement supérieur dans le monde.

 Parmi ces disciplines, ce sont les mathématiques qui donnent à la France une place très enviable : avec deux universités françaises dans le Top 5 : l’Université Paris-Saclay en première place juste avant Princeton, suivie de l’Université de la Sorbonne en troisième place.

À cela s’ajoute six établissements classés dans le Top 50 et 18 établissements classés dans le Top 100 des mathématiques : c’est bien l’excellence française dans ce domaine qui est récompensée.

En dehors des mathématiques, ce sont au total 41 établissements qui figurent dans au moins un des Top 100 thématique.

 

CLASSEMENT QS  2022

 

Pour la première dois depuis des années, deux universités françaises sont présentes dans le Top 50 de ce classement.

Confirmant une tendance observée dans deux autres prestigieux classements (Shanghai et THE), deux établissements, Paris Sciences et Lettres (PSL) et l'Institut Polytechnique de Paris, décrochent une place très honorable dans le Top 50 (respectivement à la 44e et à la 49e position). Un peu plus loin dans ce classement, s’inscrivant pour leur part dans le Top 100, se situent Sorbonne Université et L'Université Paris-Saclay (72e et 86e places).

Commentant ces résultats, QS estime que « la France dispose d'une très large sélection des meilleures universités européennes et d'une présence impressionnante dans les classements internationaux ». Au total en effet, la France voit 11 de ses établissements, situés à Paris et en région, figurer dans le Top 500.

 Les établissements français se distinguent aussi dans le classement QS par discipline et particulièrement dans les arts, les sciences humaines et sociales. Sorbonne Université est l’établissement français qui se distingue dans ce classement, se positionnant 37ème sur l’ensemble des disciplines avec 22 départements classés dans le top 100, devant l’Université PSL et Paris-1 Panthéon Sorbonne.

 

  • Sciences Po Paris conserve sa 2ème place mondiale en études politiques et internationales
  • Le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris progresse de 12 rangs et occupe la 5ème place en arts du spectacle
  • Sorbonne Université, 6ème en histoire ancienne et moderne gagne 3 points, à égalité avec Harvard
  • En études de gestion et management, l’INSEAD conserve sa 2ème place derrière l’Université d’Harvard et HEC Paris sa 9ème place devant l’Université d’Oxford.

 

Classement des « jeunes universités » du Times Higher Education (THE) 2021

 

Ce que le THE appelle une « jeune université », c’est, selon ses propres critères, une université « âgée de 50 ans ou moins ». Dans ce nouveau classement, la France tire son épingle du jeu avec cinq de ses établissements présents dans le Top 50.

Ratant de peu la première marche du podium, l’Université PSL (Paris Sciences & Lettres) décroche ici la deuxième place mondiale de ces jeunes universités.

Un peu plus loin derrière, Sorbonne Université arrive à la 13e place, immédiatement suivie de l’Université de Paris (14e). L’Université Paris Saclay se positionne à la 22e place, tandis que l’IMT-Atlantique (École des Mines - Télécom Bretagne – Pays de la Loire) arrive à la 50e position. 

En dehors de ces cinq établissements (franciliens en majorité), parmi les 13 établissements classés dans le Top 100, on trouve plusieurs grandes universités implantées en région, telles que l’Université de Montpellier (65e), Aix-Marseille Université (70e), l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (72e), l’Université Grenoble Alpes (77e), l’Institut Agro et ses campus en région (80e), l’Ecole centrale de Nantes (86e), l’Université de Bordeaux (90è) et Télécom SudParis (98e).

Autant d’établissements qui ont bénéficié, comme le précise le THE, d’une évaluation tenant compte d’une « forte intensité de la recherche » dans toutes leurs missions principales : recherche bien sûr, mais aussi enseignement, transfert de connaissances vers le monde industriel et perspectives internationales.




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.