s'inscrire / se connecter
Les Trans Musicales de Rennes

transmusLes Trans Musicales : musiques sans frontières

Du 3 au 7 décembre, les Trans Musicales de Rennes réchauffent l’hiver breton. Autour de 90 artistes venus de 30 pays, l’édition 2014 s’annonce éclectique et exotique.

Une scène pour les talents de demain

Nirvana, Daft Punk, Björk, Ben Harper... Ils se sont tous fait connaître en France grâce aux « Trans ». Tous les hivers depuis 36 ans, les « Trans » s’installent à Rennes dans les salles de l’Étage, de l’Aire Libre, ou de l’Ubu. Axé sur la découverte, ce festival explore les nouvelles tendances musicales et révèle les têtes d’affiches de demain.

L’esprit du festival

Créées en 1979, les «Trans » sont d’abord le rendez-vous musical des artistes français.

Dès 1982, les premiers artistes étrangers s’ajoutent à l’affiche. Une façon d’ouvrir les frontières et de donner à ces musiciens une visibilité. Le festival acquiert alors sa spécificité : la dimension transculturelle.
Avec l’accueil chaque année de près de 5 500 étudiants étrangers, Rennes est une ville ouverte à toutes les influences du monde. Le festival se nourrit de cette tradition cosmopolite. Aujourd’hui, les artistes  viennent de tous les continents.

90 artistes, 30 pays : quelques exemples

Révélation hip-hop de la scène britannique, Kate Tempest est à la fois rappeuse et poète.

Originaires du Togo, les musiciens de Vaudou  Game associent aux harmonies des rites vaudou, de la soul et du blues.

Le trio brésilien Metá Metá explore ses racines yoruba en y mêlant jazz, afrobeat et samba.

Côté français, la musique de Jeanne Added flirte avec le jazz, le rock et les sons orientaux. On attend également le quatuor Grand Blanc influencé par la scène française des années 1980.

En marge du festival, rencontres et débats sur le secteur culturel et ses acteurs sont organisés. Les « Trans » se veulent aussi un espace où se croisent les regards sur le monde.


Billetterie :

Pass 3 jours (4, 5 et 6 décembre) : 66 €