s'inscrire / se connecter
L’art de s’exporter

Les PME à l’international

 

La deuxième édition du Forum des petites et moyennes entreprises (PME) à l’international avait lieu ce 14 juin à Paris.

UN FORUM QUI VOIT LOIN

L’événement a deux ans d’existence et compte déjà parmi les rendez-vous incontournables de l’entrepreneuriat international en France. Le Forum des PME à l’international a fait salle comble pour sa deuxième édition, organisée le mardi 14 juin au  ministère des Affaires étrangères.                                                                                                 

 

Présidé par Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du Tourisme et des Français de l'étranger, ce forum a été créé en 2015 pour permettre aux petites et moyennes entreprises françaises de réussir leur implantation à l’international.

DES ENTREPRENEURS EN QUÊTE DE NOUVEAUX MONDES

Le colloque s’est intéressé à deux grandes thématiques : l’e-export, d’une part, et les différentes formes de collaboration, d’autre part, de l’exportation collaborative au portage international des PME en passant par le portage des volontaires internationaux en entreprises.

Plusieurs grands organismes ont été présentés au public :

  • France International, dont le portail internet permet aux entreprises d’accéder en toute simplicité aux informations et aux services nécessaires à leur internationalisation ;
  • le Conseil national du numérique (CNNum), dont la commission consultative étudie l’impact du numérique dans l’économie et publie régulièrement sur ce sujet ;
  • Les Opérateurs spécialisés du commerce international (OSCI), fédération professionnelle française des entrepreneurs à l’international.

Le micro a également circulé dans la salle, permettant à des chefs d’entreprises de partager leurs expériences à l’international. Le public a ainsi pu découvrir l’histoire d’Emmanuel Brugger, directeur général du groupe Cristel, fabriquant d’ustensiles culinaires. Ce chef d’entreprise visionnaire s’est lancé dans l’e-commerce dès 1999. La pratique en était alors à ses prémices. Aujourd’hui, sa société est bien implantée à l’étranger, en particulier au Japon. Elle enregistre une performance à l’export de +450 % par an.

Autre expérience saisissante, celle de Shirley Billot, fondatrice de Kadalys. Depuis 2012, cette entreprise innovante basée en Martinique développe des cosmétiques avec l’incontournable produit local : le bananier. Avec un chiffre d’affaires de 700 000 € en 2016, dont la moitié enregistrée à l’export, elle figure parmi les sociétés les plus prometteuses du paysage industriel français.

CAMPUS FRANCE AU-DEVANT DES RECRUTEURS

L’agence Campus France a profité de l’événement pour valoriser son réseau d’alumni. De par leur profil multiculturel, les alumni sont en effet un atout considérable pour une société souhaitant se développer à l’international.

Jean-Pierre Mariaccia, président d’Elecio Consulting et fondateur de Convergence International, plateforme de mise en relation professionnelle spécialisée sur la zone Europe-Méditerranée, était enthousiaste : « Grâce à notre plateforme, nous aidons les entreprises à trouver un partenaire d’affaires, un fournisseur, un client, mais aussi à recruter. Le réseau France Alumni est complémentaire au nôtre. Nous allons étudier la possibilité d’un partenariat pour trouver des débouchés supplémentaires. »

Dirigeante de Mondassur, Katherine Graffin propose un comparateur d’assurances aux expatriés. Si lesalumni sont des clients potentiels, ils font également des recrues idéales pour une société comme la sienne : « Quand on travaille dans le milieu des assurances étrangères, il est primordial de compter des profils multiculturels dans son équipe », a-t-elle souligné.

UN GOUVERNEMENT CONFIANT EN SES CHEFS D’ENTREPRISES

Le Forum des PME à l’international a également permis de dresser un premier bilan du plan d’action lancé en 2015 pour renforcer l’internationalisation du tissu économique français.

Lors de son discours de présentation, Matthias Fekl a évoqué le lancement du portail France-international.fr qui facilite les démarches d’expatriation des entreprises françaises. Il est revenu sur la création d’un guichet unique douanier, destiné à simplifier les procédures douanières, et sur la simplification du parcours à l’export menée par les réseaux consulaires et Business France. Son objectif : accompagner 3 000 PME françaises dans leur développement à l’international d’ici 2017.

Le secrétaire d’État a également confirmé la désignation de 155 conseillers du commerce extérieur de la France pour accompagner les PME partout dans le monde, le déploiement de 10 000 volontaires internationaux en entreprise et la rénovation des outils financiers de soutien à l’export. Les résultats sont déjà notables : entre 2014 et 2015, 4 000 PME ont sauté le pas de l’internationalisation.

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, qui a clôturé l’événement, en a profité pour fixer un nouveau rendez-vous : le 20 août prochain aura lieu à Paris la nouvelle édition de la rencontre « 1 ambassadeur, 1 entrepreneur ». Cette rencontre permettra aux chefs d’entreprise d’échanger avec 169 ambassadeurs et de bénéficier de leur expérience de terrain.

[Crédits photos]

Photos © Samuel Cortès/Animal pensant