Le programme de bourse Eiffel

Présentation / objectifs du programme


Le programme de bourses Eiffel est un outil développé par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international afin de permettre aux établissements français d’enseignement supérieur d’attirer les meilleurs étudiants étrangers dans des formations diplômantes de niveau master et en doctorat.
Il permet de former les futurs décideurs étrangers, des secteurs privé et public, dans les domaines d’études prioritaires, et de stimuler les candidatures d’étudiants originaires de pays émergents pour le niveau master et de pays émergents et industrialisés pour le niveau doctorat.


Calendrier

- semaine du 19 octobre 2015 : lancement de l’appel à candidatures
- 8 janvier 2016 : date limite de réception des dossiers de candidature
- Semaine du 21 mars 2016 : mise en ligne des résultats (lauréats).


Dossier de candidature

Seuls les établissements français d’enseignement supérieur peuvent déposer des dossiers de candidatures.
Il convient donc de contacter l'établissement d'enseignement supérieur Français de votre choix pour demander comment candidater au programme de bourse Eiffel.


La gestion de ce programme est confiée à Campus France

Allocation mensuelle

Les boursiers Eiffel perçoivent une allocation mensuelle d’un montant de 1.181€ pour le volet master et de 1.400€ en doctorat, à laquelle s’ajoute la prise en charge du titre de transport international et de la couverture sociale. Les frais de scolarité ne sont pas pris en charge par le programme Eiffel.


Le programme de bourses Eiffel comporte deux volets :

- un volet master qui permet de financer une formation diplômante de niveau master de 12 à 36 mois ;
- un volet doctorat qui permet de financer des mobilités de 10 mois dans le cadre d’une co-tutelle ou d’une co-direction de thèse (de préférence la 2ème année de doctorat).


Domaines d’études
Les trois grands domaines d’études concernés par les bourses Eiffel sont :
- les sciences de l’ingénieur pour le niveau Master, les sciences au sens large pour le niveau Doctorat (sciences de l’ingénieur ; sciences exactes : mathématiques, physique, chimie et sciences de la vie, nano et biotechnologies, sciences de la terre, de l’univers et de l’environnement, sciences et technologies de l’information et de la communication) ;
- l’économie et la gestion ;
- le droit et les sciences politiques.


Niveaux d’études
Les établissements français d’enseignement supérieur qui présentent des candidats au programme Eiffel, s’engagent à les inscrire :
- soit dans des formations sanctionnées par un diplôme de niveau master ;
- soit en doctorat dans le cadre d’une co-tutelle ou co-direction de thèse avec un établissement d’enseignement supérieur étranger partenaire.


 Durée de la bourse
 Niveau Master
La bourse est attribuée pour une durée de 12 mois maximum lors d’une inscription en M2, pour une durée de 24 mois maximum pour une inscription en M1 et pour une durée de 36 mois maximum pour la préparation d’un diplôme d’ingénieur. Elle est attribuée sous réserve que l’étudiant ait satisfait aux obligations académiques de chaque année du cursus.


Si le boursier suit une formation linguistique intensive préalable, il pourra bénéficier de la bourse Eiffel pour une durée de 2 mois maximum durant cette formation, si celle-ci est clairement indiquée dans le dossier de candidature. La bourse Eiffel ne prend pas en charge le coût de cette formation.


Les boursiers peuvent bénéficier du maintien de leur bourse pour une période de formation ou de stage hors de leur établissement d’accueil d’une durée inférieure ou égale à 25% de la durée totale du cursus, dans la mesure où cette formation ou ce stage font partie intégrante du cursus préparé. Les stages optionnels ne sont pas pris en charge.
Dans le cas où le cursus prévoit un échange universitaire international, le versement de la bourse sera interrompu pendant la période effectuée à l’étranger, sans report possible de la bourse.


La signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation par un boursier Eiffel entraîne automatiquement l’arrêt du bénéfice de la bourse.


Niveau Doctorat
La bourse Eiffel est attribuée pour une durée maximale de 10 mois.


Aucune formation linguistique, ni fractionnement de la bourse ne sont possibles pour les disciplines scientifiques et économiques.


Pour les étudiants en droit, les 10 mois de bourse peuvent, après accord de la commission de sélection, être fractionnés en 2 ou 3 séjours en France de 3 ou 4 mois chacun. La bourse sera étalée sur un maximum de 3 années civiles.


Seuls les étudiants en droit ont la possibilité de suivre des cours de français parallèlement à leurs études. La demande doit impérativement être formulée dans le dossier de candidature.


Conditions d’éligibilité
- Nationalité : ce programme est réservé aux candidats de nationalité étrangère. Les candidats binationaux, dont l’une des nationalités est française, ne sont pas éligibles.


- Âge : pour les formations sanctionnées par un diplôme de niveau master, les candidats doivent être âgés de 30 ans au plus à la date du comité de sélection, c’est-à-dire nés après le 11/03/1984 ; pour les candidats en doctorat, les candidats doivent être âgés de 35 ans au plus à la date du comité de sélection, c’est-à-dire nés après le 11/03/1979.


- Origine des dossiers : seules les candidatures transmises par les établissements français sont recevables. Ces derniers s’engagent à inscrire les lauréats dans la formation pour laquelle ils ont été sélectionnés. Les candidatures transmises par d’autres voies ne sont pas recevables. Par ailleurs, un candidat présenté par plus d’un établissement verra sa candidature rejetée.


- Les formations concernées : sont éligibles les candidats susceptibles d’intégrer une formation sanctionnée par un diplôme de niveau master, y compris en école d’ingénieurs, et les candidats en doctorat. Les formations françaises délocalisées à l’étranger ne sont pas concernées, les boursiers hors doctorat, devant effectuer au moins 75% de leur cursus en France. Les formations dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ne sont pas concernées.


- Cumul de bourses : les étudiants étrangers bénéficiant déjà d’une bourse du gouvernement français au titre d’un autre programme, au moment du dépôt de candidature, ne sont pas éligibles, même s’il s’agit d’une bourse qui ne prend en charge que la couverture sociale.


- Bourse Eiffel doctorat : Les établissements peuvent présenter pour une bourse de doctorat un candidat qui a déjà bénéficié d’une bourse Eiffel au niveau master. Un candidat qui a déjà bénéficié d’une bourse Eiffel dans le cadre de son doctorat n’est pas éligible une nouvelle fois à une bourse Eiffel. La candidature d’un étudiant dont le dossier n’a pas été retenu lors d’une sélection précédente n’est pas recevable, même si cette candidature est présentée par un établissement différent ou dans un autre domaine d’études.


- Bourse Eiffel master : la candidature d’un étudiant dont le dossier n’a pas été retenu lors d’une sélection précédente n’est pas recevable, même si cette candidature est présentée par un établissement différent ou dans un autre domaine d’études. La candidature d’un étudiant qui a déjà bénéficié d’une bourse Eiffel de niveau Master n’est pas recevable pour ce même niveau.


- Niveau de langue : les établissements qui présélectionnent des candidats non francophones doivent veiller à ce que leur niveau linguistique soit en adéquation avec le niveau exigé par la formation.


Les étudiants en cours d’études à l’étranger sont prioritaires par rapport à ceux qui résident déjà en France.
La bourse Eiffel n’est pas cumulable avec une autre bourse du gouvernement français ni avec une bourse «Erasmus +». Si un lauréat se trouve dans ce cas, il devra renoncer à l’une des deux bourses. S’il renonce à la bourse Eiffel, il devra en informer par courrier Campus France, opérateur du ministère des Affaires étrangères et du Développement international.


Campus France - Programme Eiffel
28 rue de la Grange-aux-Belles
75010 Paris
Contactez-nous