Conférence "Marchandisation du passé et économie de l’enrichissement", lundi 19 noviembre, 19h00, Fundación Cultural de Providencia*.

Activité en français, entrée libre.

Resumé : Dans leur ouvrage "Enrichissement. Une critique de la marchandisation" (2017), Luc Boltanski et Arnaud Esquerre constatent une mutation récente du capitalisme en décrivant la façon dont les richesses ont été créées depuis le dernier quart du XXe siècle. La désindustrialisation a favorisé la naissance de “l’économie de l’enrichissement” caractérisée par l’augmentation du prix d’objets fabriqués dans le passé et le profit de leur marchandisation. Elle s’incarne notamment dans les arts plastiques, la culture, le commerce d’objets anciens, la création de fondations et de musées, l’industrie du luxe, la patrimonialisation ou le tourisme, et correspond à une nouvelle forme de mise en valeur des biens dont la particularité est d’être destinée aux plus riches.

Luc Boltanski est sociologue, écrivain et directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris (EHESS). Il est également le fondateur du Groupe de Sociologie Politique et Morale. Considéré comme l’une des figures les plus importantes de la pensée critique et du « pragmatisme sociologique français », son travail a largement influencé les domaines de la sociologie, de l’économie politique et sociale. Ses recherches les plus récentes consistent en une critique du capitalisme. Parmi ses principales publications figurent "Le nouvel esprit du capitalisme" (2002); "De la critique. Précis de sociologie de l’émancipation" (2014).

 

*Fundación Cultural de Providencia, Av. Nueva Providencia 1995, Santiago

Mais aussi