Comme chaque année, Croisements est fidèle à son inspiration originelle : encourager et développer la rencontre entre artistes et institutions culturelles de nos deux pays, leur permettre d’arpenter ensemble les chemins de la création.

 

Pour la treizième édition et avec plus de 19 millions de spectateurs depuis sa création, Croisements valorise tous les domaines de la culture. Arts visuels, théâtre et danse, musique classique et contemporaine, cinéma et littérature : soixante-huit programmes seront présentés dans 30 villes de Chine. Cette année, des personnalités chinoises issues du monde de la culture, soutiennent et parrainent le festival Croisements. L’actrice Zhang Yuqi, le compositeur Tan Dun et l’écrivain Liu Zhenyun seront les trois protagonistes engagés pour célébrer la création française et les « croisements » artistiques franco-chinois.

 

 

 

2018, printemps de deux anniversaires

Cette année marque aussi le temps de deux anniversaires dans l’histoire culturelle et politique française : le centenaire de Debussy et le cinquantième anniversaire des évènements de Mai 68 en France. L’illustre aphorisme urbain « il est interdit d’interdire !» ranime la portée d’un mouvement de rupture utopique qui a exalté l’imagination des français. L’exposition L’Art c’est vous ! conçue par Eric de Chassey et ponctuée de films et conférences, reviendra sur ce grand mouvement qui a insufflé de nouvelles idées et animer de nouvelles sensibilités.

Claude Debussy

A l’occasion du centenaire de l’illustre compositeur de Clair de lune, Claude Debussy, des musiciens et artistes rendront hommage à la radicale nouveauté d’une oeuvre au croisement de l’émotion et du jeu. Un panel exceptionnel d’interprètes (Philippe de Chalendar, Vanessa Wagner, Zhang Liping, les comédiens et musiciens de Monsieur Croche, le Quatuor Philéas, Marie Vermeulin et le duo Játékok) revisitera l’oeuvre de Claude Debussy, dont les harmonies sensorielles anticipent le jazz et les oeuvres contemporaines les plus audacieuses.

 

Créations françaises et chinoises

La véritable histoire d’Ah Q

Célébrer les rencontres entre Orient et Occident et les créations hybrides françaises et chinoises, voici une tradition que Croisements entend faire perdurer. La véritable histoire d’Ah Q, fruit de la rencontre entre les metteurs en scène Michel Didym et Yi Liming adapte au théâtre un grand classique de la littérature chinoise ; la rencontre musicale de deux musiciens de la scène française et chinoise, Serge Teyssot-Gay et Xie Yugang fera découvrir un univers hybride et décalé lors d’une tournée chinoise puis française qui annonce la sortie d’un album inédit ! Les représentations de l’adaptation du roman Neige de l’écrivain turc Orhan Pamuk par Blandine Savetier ou encore la dernière révélation du festival d’Avignon Saïgon de Caroline Guiela Nguyen mettront en scène «l’Histoire avec sa grande Hache», comme l’écrivait Georges Perec, le choc des aspirations individuelles et des tragédies collectives.

 

L’art contemporain à l’honneur

L’art contemporain est à l’honneur pour cette édition. A la Power Station of Art (PSA) de Shanghai, la Fondation Cartier pour l’art contemporain, présentera l’exposition A Beautiful Elsewhere qui déploiera sur les 3000 m2 de surface de la PSA, une collection de 100 oeuvres emblématiques de la scène artistique internationale, avec notamment des noms tels que Jean-Michel Alberola, Romain Trouble, Takeshi Kitano, David Lynch, ou encore Cai Guo Qiang et Chéri Samba. Au même moment Storage Memory de Christian Boltanski présentera la première rétrospective d’un artiste de référence de la scène contemporaine française. Enfin, le célèbre plasticien français Philippe Ramette viendra inaugurer sa première exposition en Chine au musée Xie Zilong de photographie à Changsha.

 

Storage Memory

Rétrospective Christian Boltanski

 

 

Agnès Varda

Agnès Varda est l’invitée d’honneur de la 15ème édition du Panorama du cinéma français. À 88 ans, elle entreprend un ultime voyage en Asie qui la mènera à Pékin et à Shanghai pour faire découvrir au public chinois, une oeuvre légère et profonde.

 

Et comme chaque année, quelques « inclassables » seront aussi à l’affiche : la contralto et chef d’orchestre Nathalie Stutzmann qui, avec son ensemble Orfeo 55 accomplit la remarquable prouesse de chanter et de diriger en même temps les oeuvres de Vivaldi, Scarlatti et Lully ; les champions de France Human Beat Box Berywam qui font une démonstration spectaculaire de tout ce dont une bouche est capable; ou encore Sarabande, le duo de la violoncelliste Noémi Boutin et de l’équilibriste Jörg Müller sur les Suites pour violoncelle seul de Bach.

 

Les parrains de cette édition

 

Zhang Yuqi

section opéra traditionnel chinois, cette célèbre actrice s’est fait connaitre pour son rôle dans CJ7, qui a lancé sa carrière cinématographique et médiatique.

 

Tan Dun

Compositeur chinois et chef d’orchestre, Tan Dun a remporté un Oscar du cinéma et un Grammy Awards pour sa composition pour le film Tigre et Dragon. Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, il a conduit de nombreuses tournées internationales.

 

Liu Zhenyun

Écrivain, Liu Zhenyun a remporté en 2011 le prix Mao Dun de littérature pour son ouvrage En un mot comme en mille. Six de ses oeuvres ont été traduites en français dont quatre sont parues aux éditions Gallimard.