Date de publication
21/12/18
Type de contrat
Emploi
Société
Agence française de développement (AFD)
Localisation
Pékin / Chine / Beijing
Secteur(s)
Administration Publique
Contact
Hervé Aloncle
Contacter cette personne

Description du poste

La Direction Régionale de l’AFD à Pékin est actuellement composée de 13 agents.
Le (la) Chargé(e) de projets sera en relation hiérarchique avec le management de la Direction Régionale, en interaction avec l’ensemble de l’équipe opérationnelle de l’AFD à Pékin, et également en lien étroit avec les autres directions de l’AFD en charge des partenariats et des thématiques couvertes par ces partenariats.
Le (la) titulaire du poste sera en charge du suivi et du développement des partenariats institutionnels noués par l’AFD en Chine dans le cadre de son activité opérationnelle et de son rayonnement en Chine et hors Chine : partenariats avec les bailleurs de fonds chinois et étrangers, les think tanks, les universités, les organisations non gouvernementales en priorité sur les thématiques de développement durable, climat, environnement, biodiversité et finance verte.

Dans le cadre du suivi global des partenariats, la mission comprendra notamment les activités suivantes :
- contribution à l’élaboration, au suivi et à la mise en œuvre de la stratégie et de la feuille de route déclinant les thématiques, les actions prioritaires et les moyens de l’activité de partenariat
- représentation de l’Agence auprès des acteurs identifiés au titre de l’activité de partenariat
- rédaction d’analyses et de synthèses des travaux concernant les partenariats (en anglais, en français et/ou en mandarin)
- organisation, animation et participation à des séminaires
- organisation et participation à des déplacements concernant son périmètre d’activité (forums, conférences, etc.)
- communication sur les partenariats
- contribution à la coordination des activités partenariales de l’AFD en Chine
A titre transversal, le (la) chargé(e) de mission contribuera au dialogue opérationnel de l’AFD en Chine en lien avec ses collègues chargé(e)s de projets au sein de l’Agence de Pékin.

Description de la société

Institution financière publique et solidaire, l’AFD est l’acteur central de la politique de développement de la France. Elle s’engage sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans les pays en développement, émergents et l’Outre-mer. Intervenant dans de nombreux secteurs - énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation-, l’AFD accompagne la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable, un monde en commun. Son action s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD). Présente dans 109 pays via un réseau de 85 agences, l’AFD accompagne aujourd’hui plus de 3 600 projets de développement. En 2017, elle a engagé 10,4 milliards d’euros au financement de ces projets.

Présente en Chine depuis 2004, l’Agence Française de Développement intervient dans le cadre d’un partenariat avec le Ministère chinois des Finances (MoF) et la Commission Nationale du Développement et de la Réforme (NDRC – Ministère du Plan) pour développer des actions de coopération en matière de développement durable et de lutte contre le changement climatique. Ses activités s’inscrivent dans le cadre des différents accords intergouvernementaux signés entre la France et la Chine en matière de lutte contre le réchauffement climatique, de développement urbain durable et de protection de l’environnement.

Description du profil

Diplômé (e) d’une école d’ingénieur (de type Ecole centrale Pékin, Paris Tech Jiao Tong, …) et/ou d’une Grande école (niveau Master 2, Sciences Politiques, MBA, …), le (la) candidat(e) doit disposer d’une expérience professionnelle significative, réussie d’au moins 5 ans dans le développement durable (activité financement, et / ou conseil, et / ou recherche, et / ou plaidoyer).

Une appétence pour les problématiques de développement, avec une bonne connaissance du fonctionnement des bailleurs de fonds internationaux, des ONG, des thinks tanks et / ou du milieu académique serait un atout, tout comme une bonne connaissance de l’administration chinoise au niveau central et local.

Le (la) candidate devra disposer de rigueur dans les méthodes et le suivi des partenariats, avec une réelle capacité d’analyse et de synthèse des enjeux au niveau institutionnel, développemental, technique et financier. Il (elle) disposera d’une bonne capacité de dialogue et de négociation avec les différents interlocuteurs chinois, français et internationaux (dont certains de haut niveau).

Le poste nécessite par ailleurs des qualités relationnelles, de réelles capacités d’adaptation et aptitudes au travail en équipe et implique des déplacements, à l’intérieur et plus rarement à l’extérieur du pays.

La maîtrise du français, de l'anglais et du mandarin à l’oral et à l’écrit est indispensable