s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
100% l'EXPO : la jeune création à l'honneur

Du 20 au 31 mars, une sélection de jeunes artistes issue de six grandes écoles d'art a pris possession de la Grande Halle et des Folies de la Villette. Retour sur une exposition qui a donné à voir le meilleur de la jeune création française.

 

 

 

"Proposer un panorama fidèle et exigeant de la scène artistique émergente » : telle était l'ambition de 100% l'EXPO, qui, pour la première fois, a réuni pendant deux semaines les Beaux-Arts de Paris, l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD), La Fémis, l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy (ENSAPC), l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI – Les Ateliers) et l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais. Didier Fusillier, président de l'Établissementpublic du parc et de la grande halle de la Villette, revient avec nous sur ce projet novateur.

 

"100% l'Expo", qui vient de se terminer à La Villette, a donné carte blanche à une sélection de talents récemment diplômés de l'enseignement supérieur Culture quels que soient leurs domaines d’activité. En quoi cette initiative est-elle inédite ? Comment avez-vous travaillé avec les écoles ?

Nous avons lancé ce mouvement il y a deux ans, avec un objectif précis : réunir les œuvres d'artistes sortis depuis 2 à 5 ans des grandes écoles d'art française. Contrairement aux expositions de travaux d'étudiants en dernière année ou tout juste diplômés, cela n'avait jamais été fait. En contactant six écoles, toutes de renommée internationale, mais chacune spécialisée dans un domaine bien défini, nous avons pu aborder la question de la création dans toute sa diversité : photographie, cinéma, arts plastiques... 

Nous avons travaillé avec les écoles en bonne intelligence, en leur laissant le soin de choisir les artistes exposés. Cette sélection a été guidée par une volonté d'équilibrer l'exposition en présentant des œuvres variées afin de susciter l'intérêt du grand public, qui découvre ainsi les nouvelles tendances artistiques. Nous avons proposé à l'École nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais d'organiser la scénographie d'ensemble de l'exposition et mis à disposition des artistes un lieu, un budget de production – beaucoup d’œuvres ont été produites ou réadaptées pour l'occasion – et des matériaux de construction. 100% l'EXPO est temporairement devenu un épicentre de la création contemporaine française d'aujourd'hui. 

 

 

L’un des principes de l’exposition était de ne pas « sectoriser » les domaines : arts plastiques, d’un côté, cinéma, d’un autre, design, d’un troisième… Son ambition était au contraire de de créer un « mélange des genres » qui puisse  rendre compte de la singularité de cette scène artistique émergente. Comment cette pluridisciplinarité a-t-elle été accueillie par les  artistes et par le public ?

Je crois que cela a été extrêmement intéressant pour les deux. De nombreux artistes se sont rencontrés pour la première fois, certains ont même campé ensemble dans la Grande Halle de la Villette ! Cela a également été un moment de rencontre avec les publics. Les galeristes, les collectionneurs et les journalistes ont pu venir découvrir des talents, se familiariser avec des artistes qu'ils ne connaissaient pas. Nous tenions à donner à ce moment de partage une tonalité festive : cela se passait le soir et nous avons fait de quatre des Folies de Tschumi le terrain de jeu des artistes... Tout cela mis bout à bout donne une fascinante effervescence créatrice. 

 



Quelles retours avez-vous eu de la part du public ? Envisagez-vous de renouveler cette collaboration l'année prochaine ?

Nous avons constaté une progression considérable du public. L'exposition a accueilli énormément de visiteurs et ces derniers restaient longtemps. Le temps de chaque œuvre – qu'il s'agisse d'une peinture, d'une photographique, d'une vidéo ou d'une installation - était différent et le public prenait, à chaque fois, ce temps-là.

Le succès de cette première édition nous conforte, bien évidemment dans l'idée d'étendre cette collaboration. D'autant plus que nous avons pu constater qu'elle répondait a une attente des écoles elle-mêmes : les directeurs ont tous été extrêmement présents, désireux de se rencontrer. 100% l'EXPO est aussi une initiative originale dans le sens où elle crée des ponts, des liens entre les écoles et contribue, peut-être, à son échelle, à l'ouverture de passerelles, de formations. Elle sera donc renouvelée l'année prochaine, sans doute sur trois semaines plutôt que deux, et nous n'excluons pas, à l'avenir, de l'ouvrir à des écoles d'art étrangères.

 

100%, le festival pluridisciplinaire et foisonnant de la Villette

 
 

100% l'EXPO a eu lieu dans le cadre de la 4e édition du festival 100%, organisée du 20 mars au 6 avril 2019. Cette année, ce grand rendez-vous de la création et de l'innovation a permis aux visiteurs de découvrir de grandes figures du théâtre, telles que Jan Fabre et Ivo Van Hove, de se familiariser avec le travail de la chorégraphe brésilienne Alice Ripoll, d'apprécier toute  la vitalité des danses urbaines avec Ousmane Sy et la 7e édition de l’International Illest Battle 100% Krump tout en assistant, enfin, à une série de performances réalisées par Joris Van de Moortel, Samira Elagoz, Silke Huysmans & Hannes Dereere, du collectif Suzanne et de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy.