s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
BIBLIOTHEQUES

Si plus de 16 000 bibliothèques publiques sont aujourd'hui recensées en France, seules la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Bibliothèque publique d'information (BPI) sont placées sous la tutelle directe du ministère de la culture et de la communication.

 

Salle de lecture de la Bibliothèque Mazarine de Paris

 

La très grande majorité des autres bibliothèques (bibliothèques municipales, bibliothèques départementales de prêt) relèvent des collectivités territoriales. Ces bibliothèques disposent de moyens très variables selon la taille de la collectivité qu'elles desservent. A leur égard, l'action du ministère de la culture et de la communication est multiple : définition du cadre législatif et règlementaire, évaluation statistique de leur activité, contrôle technique prévu par le Code du patrimoine, soutien technique et financier à travers différents dispositifs.

 

Salle de lecture de la bibliothèque de Toulouse

 

Bibliothèques municipales : quelques chiffres (données 2012 de l'Observatoire de la lecture publique) :

  • 17% d'inscrits sur l'ensemble de la population
  • 147,1 millions d'euros de dépenses documentaires
  • 247,4 millions de prêts
  • 156 millions de livres
  • 12,7 millions de documents sonores
  • 4,1 millions de documents vidéo

Le suivi des bibliothèques est assuré au Ministère de la Culture et de la Communication par le Département des Bibliothèques du Service du livre et de la lecture (DGMIC).

Pour plus d'informations sur les bibliothèques territoriales, consulter :

Pour plus d'informations sur les bibliothèques universitaires et les bibliothèques de recherche, qui relèvent du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, consulter :

 

 Bibliothèque universitaire d'Aix en Provence

Patrimoine écrit

Le patrimoine national écrit et graphique recouvre une grande diversité de documents conservés aussi bien dans des collections privées que publiques : livres imprimés, manuscrits, estampes, photographies, films, partitions musicales, cartes et plans, monnaies et médailles, archives, etc.

 

 

Parmi les collections publiques, les bibliothèques françaises conservent plus de 65 millions de documents patrimoniaux (destinés à être conservés de manière définitive), répartis par moitié entre les grands établissements parisiens, dont la Bibliothèque nationale de France, et plusieurs centaines de bibliothèques en région.

L'État aide à l'enrichissement, à la description, à la préservation et à la valorisation (en particulier par le numérique) de ces collections patrimoniales dans le cadre du Plan d'action pour le patrimoine écrit. Pour cela, il s'appuie en particulier sur l'expertise de la Bibliothèque nationale de France. Pour certaines actions spécifiques, il a recours aux compétences et à la collaboration de l'Institut de Recherche et d'Histoire des Textes et du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance.

L’État subventionne des acteurs privés ou associatifs de ce domaine comme l'Institut Mémoires de l’Édition Contemporaine, et la Fédération nationale des Maisons d’Écrivains et des Patrimoines littéraires.

Pour conserver le patrimoine national sur le territoire, l’État exerce également un contrôle de la circulation des biens culturels à l'exportation.

Pour toutes questions relatives au patrimoine écrit des bibliothèques, consulter le site Patrimoine écrit.