Ahmed Zahari était, depuis 2014, inscrit en doctorat de thèse à l’Université d’Haute-Alsace, à Mulhouse.

A l’issue de la soutenance de thèse, M. Ahmed Zahari avec les membres du jury.

De Gauche à droite : Mm Marie-Hélène Tuilier,  Professeur à l'Université de Haute Alsace ; Victor Abramov , Professeur à l’Université de Tartu (Estonie) et président du Jury ; Abdenacer Makhlouf, Directeur de thèse ; Panaite Florin ,Professeur à l'Instituit IRMAR (Romanie) ; Martin Bordeman, Professeur à l'Université de Haute Alsace,

Après ces 3 années de recherches, déjà saluées en 2016 par l’obtention du Prix de l’Association des Membres de l'Ordre des Palmes Académiques, M. Ahmed Zahari a obtenu le grade de docteur avec l’avis très honorable du jury.

L’objet des recherches du Docteur Zahari vous paraîtra obscur si vous n’êtes pas mathématicien : «Bases de Grobner-Shirshov pour les Hom-algèbres et variétés algébriques ».

Il convient de souligner que ces recherches ont été remarquées pour leur caractère innovant, et pour le sérieux avec lequel elles ont été menées.

Depuis le début sa thèse, M. Ahmed Zahari peut bénéficier du soutien de l’Ambassade de France aux Comores, à travers une bourse de mobilité. L’Ambassade de France lui transmet ses plus vives félicitations et exprime sa fierté d’avoir pu contribuer à la réussite de ces recherches.

Chaque année l’Ambassade de France aux Comores soutient des mobilités d’études et de recherches grâce à un programme de bourses, destinées en premier lieu aux enseignants de l’Université des Comores.

Ce diplôme obtenu, M. Ahmed Zahari souhaite à présent rentrer en Union des Comores afin d’enseigner sa discipline au sein de l’Université des Comores.

Il rejoindra la communauté des Alumni Comoriens, c’est-à-dire des Comoriens qui ont effectué des études en France et qui souhaitent transmettre les compétences acquises lors de leur séjour en France.