Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
07 mai 2021
Affaires

20 startups lauréates du programme French Tech Green20

Vue 560 fois

La liste des 20 startups greentech qui vont bénéficier d’un accompagnement de l’Etat a été rendue publique par les ministères de la transition écologique et de la transition numérique. Ces startups, capables de devenir rapidement des leaders technologiques de la transition écologique, illustrent le nouveau programme d’accompagnement French Tech Green20.

 

La French Tech pour construire un monde qui ait du sens

 

C’est la Mission French Tech qui pilote l’ensemble de ces projets. Il s’agit, comme elle se définit elle-même, d’une administration, relevant du Gouvernement français, qui représente « une nouvelle génération de fonctionnaires, qui manie aussi bien les politiques publiques et les financements que le marketing et la conception de programmes ».

Cette Mission anime ce qu’on appelle la French Tech, c’est à dire un mouvement français de startups, « un écosystème unique qui réunit des startups, mais aussi des investisseurs, des décideurs et des community builders ». Le but et le rôle de ce mouvement sont clairs puisqu’il s’agit de faire de la France « l’un des pays les plus attractifs au monde pour les startups qui veulent se lancer, partir à la conquête des marchés internationaux et bâtir un avenir qui ait du sens ».

 

L’originalité du programme French Tech Green20

 

Dans cette perspective, le programme French Tech Green20 recherche de son côté « les nouveaux champions technologiques de la transition écologique ». Ce nouveau programme s’inscrit dans la dynamique French Tech for the planet et il en « incarne la première brique ». French Tech for the planet, lancé fin 2020, a en effet pour objectif spécifique de faire de l’enjeu environnemental un axe essentiel de la stratégie française en matière de tech.

Ce dispositif, selon ses concepteurs, repose en effet sur « une conviction : l'écosystème French Tech est une source d'innovation indispensable pour accélérer la transition écologique ». A ce titre, « il doit à la fois être moteur de cette transformation en proposant des solutions aux citoyens et aux entreprises, tout en s'inscrivant lui-même dans une démarche à impact positif ». C’est donc ce projet entièrement dédié aux startups greentech à fort potentiel qui va « offrir un accompagnement sans précédent à 20 entreprises ».

 

 

 

La typologie des 20 startups lauréates

 

Selon la ministre de la transition écologique et le secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique qui ont annoncé les lauréats, « parmi les 20 startup sélectionnées, la représentation de sept régions témoigne de la dynamique territoriale partout en France ».

Au-delà de cette implantation, les startups ont été choisies en raison de l’impact environnemental de leurs solutions et de leur capacité à se déployer. Dans le détail, parmi ces « 20 pépites prometteuses », 90% participent à la réduction des gaz à effets de serre, 70% d’entre elles contribuent à la réduction des déchets et 60% ont un impact positif sur la qualité de l’air. D’après les ministères concernés, ces startups « apportent des solutions innovantes à différents enjeux, allant de la lutte contre pollution de l’air à la rénovation énergétique, ou encore la végétalisation des villes », des solutions qu’elles ont « la capacité de développer rapidement et à grande échelle ».

 

Un accompagnement multiple

 

Pour pouvoir justement se développer, les 20 startups sélectionnées vont maintenant bénéficier de l’accompagnement de la Mission French Tech, des services du ministère de la transition écologique ainsi que d’un réseau de correspondants French Tech dans plus de 60 services publics (ministères et établissements publics).

Concrètement, cet accompagnement prévoit plusieurs moyens, tels qu’une visibilité renforcée avec la participation à des événements organisés en faveur de la transition écologique, un soutien consolidé des services de l’Etat, une aide au développement international, une participation pour les recrutements, une assistance dans la réglementation, la mise en relation avec des experts scientifiques, des pistes de financement etc. Autant de facilités qui devraient permettre de faire « grandir et rayonner l’écosystème French Tech ».

 

Pour en savoir plus : 

La stratégie gouvernementale et la liste des lauréats 

La French Tech 

 

Crédit photo : © La French Tech




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.