Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
18 février 2021
Affaires

French Tech : favoriser l'émergence des leaders technologiques de demain

Vue 302 fois

Le ministre de l’économie et le secrétaire d’État à la transition numérique ont dévoilé le 8 février dernier la nouvelle composition du Next40 et du French Tech 120. Lancés en 2019, les deux programmes French Tech Next40/120 bénéficient d’un accompagnement renforcé de l’État pour favoriser l’émergence de leaders technologiques de rang mondial.

 

S’assurer que « les acteurs mondiaux de la technologie de demain – ceux qui créent des emplois et influencent notre vie – soient français », comme l’écrit le site dédié à ces programmes, c’est l’ambition de la mission French Tech. C’est en tout cas le but précis des programmes d’accompagnement French Tech Next 40/120 qui ont pour but de rassembler 120 start-up comme autant de « jeunes pousses les plus prometteuses » pour contribuer à « faire de la France le premier écosystème numérique de l’Union européenne ».

 

Des critères très ciblés et une sélection plus élevée

 

Pour pouvoir faire partie de ces deux programmes, les start-up ont été sélectionnées sur différents critères à la fois très ciblés et plus élevés que l’année dernière : levées de fonds (de 20 à 23 millions d'euros), croissance du chiffre d'affaires (de 8 à 14 millions) et implantation régionale (au moins 2 start-up par région, ainsi que pour l’Outre-mer, pour renforcer le développement des écosystèmes territoriaux),

Au terme de cette sélection, 120 startups ont pu intégrer ces programmes qui, comme l’explique le site dédié, ciblent en fait « des startups françaises prometteuses qui ont déjà atteint un certain stade de maturité, confirmé par leurs investisseurs et/ou leur chiffre d’affaires ». En rejoignant le French Tech Next40/120, poursuivent les organisateurs, « celles-ci suivront les traces des champions Français, comme Mirakl, Blablacar ou Ynsect ».

 

Un programme d’accompagnement complet

 

En intégrant ce programme, les entreprises bénéficient pendant un an d’un dispositif spécifiquement conçu pour les accompagner dans leur phase de croissance. Elles sont en effet dotées de plusieurs moyens de développement : 

- L’accès à un réseau de plus de 60 correspondants French Tech au sein de l’État, chargés de « répondre aux besoins des start-up, qu’ils soient d’ordre financier, administratif, fiscaux ou réglementaire » ;

- Une visibilité renforcée, grâce à des « opérations d’influence, de communication et de présence dans les délégations officielles à l’étranger » ;

- L'appartenance à la « communauté des membres du French Tech 120 pour favoriser le partage d’expérience, l’entraide et le business entre startups ».

 

Un profil renouvelé pour la promotion 2021

 

Concernant le profil des 120 participants, le ministère de l’économie note d’abord qu’entre les promotions 2020 et 2021, la liste s’est renouvelée à hauteur de 25% avec 30 nouveaux entrants.

Les start-up de la promotion 2021 emploient au total près de 37 500 personnes dont 26 000 en France, un chiffre supérieur à celui de l’année dernière (17 700). En 2020, malgré la crise sanitaire, ces entreprises ont créé 10 000 nouveaux emplois dans toutes les régions françaises, un signe du dynamisme de la French Tech.

Cette vitalité s’exprime d’ailleurs par la typologie de ces entreprises : le ministère note en effet qu’en 2021, les start-up avec une dimension industrielle sont le premier secteur représenté (27%). Elles sont suivies par celles du secteur de la santé (23%, comme en 2020) et celui des Fintech, c’est à dire les start-up qui utilisent la technologie pour repenser les services financiers et bancaires (15% contre 16% en 2020). 

 

La French Tech, un écosystème unique

 

La French Tech est un écosystème unique qui réunit des start-up, des investisseurs, des décideurs etc., avec l'objectif de faire de la France l'un des pays les plus attractifs au monde pour les entrepreneurs et porteurs de projets innovants. Des dispositifs d'accompagnement, comme le French Tech Visa, permettent aux entrepreneurs et talents internationaux du monde entier, de rejoindre l'écosystème français de la tech. 

Dans près de 100 villes à travers le monde, des communautés French Tech s'engagent pour faire rayonner cet écosystème à l'international et permettent le développement d'opportunités nouvelles, y compris pour les alumni. 

 

En savoir plus : 

 

Crédit photo :  © La French Tech




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.