s'inscrire / se connecter
Témoignage: Lisa Stepanian

Témoignage Lisa Stepanian

Diplômée de la Filière des Langues Appliquées de l'Université d'Alexandrie (FLA)

Lisa Stepanian

 

Diplômée de la section traduction de la Filière des Langues appliquées d'Alexandrie, Lisa Stepanian travaille aujourd'hui comme assistante à la Filière des Langues Appliquées (FLA) où elle enseigne le français écrit. Lisa est également traductrice.

Ce témoignage date de 2013, lorsque Lisa était encore étudiante en 4e année.

« Je cherchais une université spécialisée en traduction quand la FLA a ouvert ses portes à Alexandrie. »

Un choix diversifié de spécialisation : de l'info-com à l'égyptologie

« J'ai donc choisis cette filière car c'est l'une des rares formations qui se concentre sur la traduction, elle me permettait ensuite de rester dans le milieu francophone et d'être à proximité de ma famille.

De plus c'est une formation très intéressante, car ce n'est pas seulement de la traduction entre l'arabe et le français mais aussi en anglais. De plus, nous étudions des domaines variés en addition de la formation en traduction, ainsi il y a des cours en marketing, droit, économie etc. C'est à partir de la troisième année que l'on se spécialise, soit en traduction, technique, littéraire, d'égyptologie, juridique et économique par exemple, soit en information et communication. Ce choix ouvert et diversifié était très attrayant à mes yeux. Si c'était à refaire, je referais cette formation. »

Un cursus très formateur grâce à des professeurs compétents et des stages de terrain

« Personnellement, sur le plan éducatif, j'ai trouvé qu'il y avait des professeurs excellents, spécialisés dans leur domaine et qui maîtrisaient parfaitement leur enseignement.

Et surtout on nous a obligés à effectuer des stages chaque été et à rédiger un rapport de stage. J'ai trouvé cet aspect de la formation très positif, surtout avec une administration qui nous a accompagnés afin de trouver ces stages. De mon côté, j'ai entreprit deux stages à Senghor de quelques semaines à chaque fois. Ensuite, un stage à la Bibliothèque d'Alexandrie ainsi qu'à l'école Girard, en tant que traductrice pour le site. Et enfin un stage à Egypt Air, récemment. C'était très intéressant sur le plan professionnel, cette insertion dans le milieu du travail, mais également sur le plan personnel, car ça m'a ouvert l'horizon. Ce n'est pas la même Lisa d'il y a quatre ans qui sortait du lycée. Aujourd'hui je suis une autre personne. »

Un projet professionnel autour de la traduction et de l'interprétariat

« Si cela m'est possible, je pense poursuivre mes études dans le milieu francophone ou partir en France étudier à la Sorbonne.

J'espère un jour être traductrice et interprète professionnelle. Pour moi, la traduction est le moyen de connecter, non seulement des personnes de langues différentes, mais également de cultures différentes. C'est pourquoi je la considère comme un art et non pas seulement comme une profession.

Quant à l'interprétariat, c'est presque la même idée avec une pincée de défi et moi, j'adore le défi, c'est ce qui rend la vie si géniale. »

Des évènements autour du cursus : la Fête des talents

« La FLA participe tous les ans à la Fête des Talents. Cette année je serai d'ailleurs la présentatrice de la FLA pour l'évènement. Je considère que c'est une très bonne opportunité de rencontrer d'autres personnes, d'autres départements, il ne s'agit pas simplement d'étudier et de passer des examens. Les études c'est plus que ça. »