s'inscrire / se connecter
CV à la française, CV à l'haïtienne ou CV à l'anglaise ?

CV à la française, CV à l’haïtienne, CV à l’anglaise :

Des détails qui font la différence culturelle

 

L’expérience de mobilité étudiante ouvre un grand champs des possibles concernant l’insertion professionnelle. Après avoir fait vos études ou un stage dans un pays, vous pouvez envisager d’y travailler, ou d’expérimenter une mobilité professionnelle (cette fois-ci !) vers un autre pays, ou enfin vous pouvez décider de rentrer exercer votre métier dans votre pays d'origine. Attention cependant à utiliser les bons codes pour ne pas être freiné dans vos ambitions !

 

Le "CV à la française"

En France, les règles encadrant la présentation d’un CV sont relativement strictes. On considère que l'expérience d'une personne qui travaille depuis moins de 10 ans, doit pouvoir être résumée en une seule page (un recto). Les recruteurs sont extrêmement clairs sur le fait qu’avant un certain niveau de poste, ils ne lisent pas un CV de deux pages !

On estime que le candidat sera capable de synthétiser son parcours et de sélectionner les expériences qu’il souhaite mettre en valeur en fonction de l’intérêt de l’organisation. En sommes, vous devez trouver le moyen de présenter votre expérience de manière simple, aérée et originale (dans la mesure du possible) sur un simple recto. 

Les recruteurs peuvent éplucher des centaines de CV pour une seule fiche de poste ! Vous devez essayer de vous détacher du lot en mettant bien en valeur les éléments les plus intéressants pour l’entreprise.

Pour en savoir plus, consultez l'article de "Le Parisien" : http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/exemple-de-cv.html

Le "CV à l’haïtienne"

En Haïti, on trouve diverses présentations de CV. C'est certainement dû aux influences diverses notamment françaises et américaines. Toutefois, une tendance singulière se distingue : celle de la page de garde.

Souvent un CV bien présenté en Haïti aura une première page organisée comme une couverture de livre, présentant l’identité et les informations civiles du postulant. Une seconde, une troisième page voire une quatrième page détailleront l’expérience académique, professionnelle et associative du postulant.

Attention, il est vivement conseillé par certains recruteurs haïtiens d’appliquer la règle qui consiste à n’avoir qu’une page supplémentaire par tranche de 10 ans d’expérience.

Pour en savoir plus, consultez l’article de "Loop Haïti" : http://www.loophaiti.com/content/4-erreurs-sur-un-cv-à-éviter-pour-l’embaucheur-haïtien

Passer d'un CV en français à un CV anglo-saxon

cv_anglais_franais_400L’exercice très codé qu’est le CV repose sur des expressions incontournables, aussi bien en français qu’en anglais. N'utilisez pas google pour traduire vos CV !! 

Sous l’intitulé anglais « Education », on trouve ce que les Français rangent sous le titre « Formation ». Même en anglais, la tâche se complique selon que l’on s’adresse au marché européen ou nord-américain : à New York, le stage se dit « internship », à Londres « traineeship ». 

Consultez en ligne les modèles de CV disponibles dans la langue-cible. Soumettez votre propre CV rédigé à un relecteur dont c’est la langue maternelle.

Au-delà des diplômes, les employeurs ne sont pas en quête des mêmes renseignements selon les pays.

  • Les CV à la française spécifient l’âge, la nationalité, parfois le statut marital du candidat. Autant de renseignements indifférents aux yeux des Anglo-saxons, qui peuvent y voir des facteurs de discrimination.
  • Les recruteurs anglo-saxons prêtent une attention plus marquée aux expériences qui sortent du contexte professionnel et qui reflètent particulièrement la personnalité d’un candidat.
  • Les CV en langue anglaise se concluent souvent par la mention des références professionnelles ou académiques du candidat.

Certaines pratiques ont tendance à se généraliser d’une aire culturelle à l’autre. Répandue depuis longtemps aux États-Unis, au Canada, en Angleterre ou en Australie, la rubrique introductive qui résume le CV en quelques mots se généralise en France. Elle fait la synthèse entre l’expérience du candidat et ses objectifs professionnels.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site "Erasmus World" : http://www.erasmusworld.org/lettre-et-dossier-erasmus/faire-cv-en-anglais.html