s'inscrire / se connecter
Les domaines d'expertise des Alumni

Les domaines d'expertise des Alumni haïtiens

 

Près de 60% des anciens étudiants haïtiens répertoriés à ce jour sont passés par l’enseignement supérieur français pour obtenir un master. Près de 10% d'entre eux ont obtenu un doctorat en France. Mais que sont-ils allés étudier ? 

 

Les domaines de formation des Alumni haïtiens sont extrêmement variés. Pour les analyser, nous les avons regroupés en 17 thématiques telles que « Langues, linguistique », « Management des projets, des entreprises », « Mathématiques, Physique, Chimie », « Médecine, Para-Médecine, Pharmacie » etc. Les secteurs qui semblent se distinguer à ce jour sont les suivants :

  1. « Informatique, Electronique, Réseaux »

Cette catégorie est celle qui concerne le plus d’anciens. Elle regroupe une grande diversité de diplômes, tels que, ingénierie de réseaux, technologies et communication, ou des diplômes électronique plus pointus.

Le saviez-vous ? L’ESIH (Ecole Supérieure d'Infotronique d'Haïti) a formé des centaines d’étudiants dans le domaine des Sciences et Technologies, notamment en Sciences Informatiques. Chaque année, plusieurs d’entre eux vont compléter leur cursus de deuxième ou de troisième cycle en France.

  1. « Droit »

Deuxième catégorie la plus importante, elle regroupe de nombreux étudiants qui ont réalisé des licences, masters et doctorats notamment dans les domaines du droit international, du droit public, droit des affaires, du droit pénal ou encore des droits de l’homme.

On y retrouve en particulier de nombreux anciens étudiants de l’Ecole de la Magistrature haïtienne (EMA). En effet, grâce à une coopération interuniversitaire soutenue depuis près de 20 ans, de nombreux magistrats haïtiens ont pu compléter leur formation à l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) de Bordeaux.

  1. « Agronomie, Environnement, Sciences Naturelles »

Les Alumni haïtiens sont nombreux à avoir étudié dans ces domaines, où l'expertise de la France est reconnue internationalement. Ces ressources humaines sont souvent affectées à des dossiers particulièrement importants en Haïti, comme la reforestation ou le développement rural par exemple.

Le saviez-vous ? Un grand nombre des hauts fonctionnaires (anciens ou actuels) du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) ont complété leur cursus universitaire en France, notamment dans les deux plus grandes écoles françaises dans ces domaines : Montpellier SupAgro et AgroParisTech.

  1. « Economie, gestion, comptabilité, finance »

Ces matières ont énormément de succès également. L’économie et la finance internationale sont particulièrement représentées, mais de nombreux anciens ont également bénéficié de formations en économie du développement.

Plusieurs anciens boursiers du gouvernement français, travaillent aujourd’hui dans des banques en Haïti.

  1. « Managements des projets et des entreprises »

Cette catégorie regroupe des diplômes qui concernent entre autres la gestion de projets de développement, mais aussi la gestion des ressources humaines et enfin le management des organisations. Les anciens qui ont suivi ce type de formations ont notamment trouvé des postes au sein d’ONG.Toutefois, le « secteur du développement » est si important en Haïti, qu’il a la capacité d’absorber de nombreux Alumni qui ont étudié dans des domaines très divers.