La région du Golfe est devenu un terrain fertile pour la promotion de la culture et de l’enseignement supérieur français .Les instituts Français, les centres de recherches comme l’IFPO, le CEFAS, les Lycées Français, les Alliances Françaises sont les principaux acteurs de l’exportation de la culture française dans le Golfe. Il faut noter l’implantation récente de nouvelles antennes, le célèbre musée du Louvre s’est implanté à Abou Dhabi, l’Université Paris Sorbonne a créé un nouveau campus à Abou Dhabi, un campus spécialisé en sciences humaines et sociales qui comptait près de 1000 étudiants en 2016.

Les Instituts Français ont un double rôle, le premier est de promouvoir la culture française par le biais de concerts, d’expositions et de conférences, le deuxième rôle consiste à ce que l’Institut soit un établissement de référence dans l’apprentissage de la langue française et un centre d’examen pour les diplômes tels que les DELF, DALF. Concernant les cours de langue française et les candidats qui préparent les examens, il y a une hausse de 24% des candidats entre 2013 et 2016, ce qui prouve que l’intérêt des pays du Golfe pour la langue française est toujours présent et en hausse.

Les établissements scolaires, tels que le Lycée Français sont très bien implantés dans la région du Golfe grâce à la présence de 18 établissements qui ont accueillis 18 214 étudiants en 2016. Les établissements proposent un enseignement de qualité avec lequel ils insufflent cette culture de l’excellence aux élèves. Le deuxième point fort est que les élèves formés dans ces établissements ont de droit une admission dans l’enseignement supérieur français.

L’enseignement supérieur français séduit toujours dans le Golfe pour plusieurs raisons : l’excellence des universités françaises et la qualité des cours ont une aura chez les étudiants de tous les horizons. Le prix des universités publiques françaises est symbolique comparé aux universités américaines et britanniques, l’enseignement n’est pas un business. Il y a un suivi des étudiants, un suivi supervisé par Campus France, l’agence chargée de la promotion des études supérieures. Campus France joue un rôle très important avec des taches multiples : conseiller les élèves dans leurs futurs cursus, être un intermédiaire entre les étudiants et les universités françaises et surtout promouvoir l’enseignement supérieur français à l’international. Campus France compte 7 espaces repartis dans les pays du Golfe (Arabie Saoudite, Koweït, Bahreïn, Qatar, UAE et Oman). Ces espaces sont d’une importance capitale c’est là que toutes les procédures se font. La preuve est que Campus France est vraiment présent sur le terrain, grâce à des salons sur la thématique des études supérieures comme à Koweït, ou l’espace Campus France a réalisé un salon qui a reçu des bons retours de la presse locale. Les étudiants du Golfe sont séduits, entre 2010 et 2015, il y a eu une évolution de + 21% d’étudiants issus du GCC inscrits dans les universités françaises. En 2015 la France a accueilli 1156 étudiants venus du Golfe.

Les coopérations universitaires commencent à se développer, notamment au Koweït, l’université Lyon 3 Jean Moulin a signée un accord de coopération avec la faculté de droit de l’université du Koweït.

 

 

Mais aussi