Le Président Dr. Fouad Zmokhol et les membres du Conseil d’Administration : M. Elie Aoun, Secrétaire Général, M. Farid El Dahdah, Trésorier, Dr. Riad Obegi, Membre du Conseil, Mme Mona Bawarshi, Membre du Conseil, M. Georges El Gharib, Membre du Conseil, M. Nassib Nasr, Membre du Conseil, M. Elie Abu Jaoude, Membre du Conseil, M. Emile Chaoui, Membre du Conseil, M. Patrick Farajian, Membre, ont exposé, durant leur réunion avec l’Ambassadeur de France au Liban SEM Bruno Foucher, les diverses priorités actuelles du Rassemblement des Dirigeants et Chefs d’entreprises Libanais au Monde (RDCL World), ainsi que les projets déjà entamés, notamment les projets de lois sur l’assurance vieillesse, la révision du Code de Commerce, le budget étatique, le projet de lois sur les actions préférentielles du secteur privé, le projet de loi sur les sociétés par action simplifiée (SAS), le projet de loi sur les « secured transactions », ainsi que les résultats des tables rondes et réunions avec la CGTL, la Banque Mondiale, la Banque du Liban, le Fonds Monétaire International (FMI), l’ESCWA, l’Union Européenne, etc.

D’autre part, le Président Zmokhol a brièvement exposé les résultats des diverses missions économiques qu’il a présidé à la tête de délégations de chefs d’entreprises libanais mondiaux en France, en Afrique, en Turquie, Jordanie, en Arabie Saoudite, en Egypte, au Mexique, au Canada, en Iran, etc., ainsi que les prochains déplacements internationaux en cours de préparation pour l’année 2017-2018.

Par la suite, le Président du RDCL World a insisté sur son objectif majeur visant à défendre le secteur privé libanais, tout en le gardant loin et indépendant de toutes les tensions politiques qui enveniment l’environnement des affaires. Il a rappelé l’importance et les opportunités de la reconstruction des infrastructures libanaises avec l’aide notamment des entreprises internationales, et notamment françaises, sous forme de Partenariat Public-Privé (PPP) qui est la seule issue possible et réalisable pour le Liban.

Dr. Zmokhol a déclaré qu’il est crucial de bâtir des partenariats privilégiés avec les chefs d’entreprises français, et surtout avec la communauté d’expatriés libanais implantés en France depuis des générations, et de créer avec eux des synergies productives pour pouvoir appliquer de nouvelles stratégies de développement : « Nous devons échanger nos connaissances, nos expertises, nos produits, nos services, pour que chacun de nous puisse diversifier ses activités, indépendamment, inter-dépendamment ou conjointement par un système d’alliance stratégique à court, moyen ou long terme ».

Le Président du RDCL World a clôturé son intervention en disant : « Nous sommes certes un petit pays, mais qui traite avec les grands pays, les grands continents, un pays doué de grandes opportunités et d’une main divine qui nous protège. Notre pays est un message, une terre bénite, nous ne la lâcherons pas et y persévérons quelques soient les risques et les difficultés. »

Pour sa part, l’Ambassadeur de France au Liban, SEM Bruno Foucher, a exprimé ses remerciements au Dr. Fouad Zmokhol et aux membres du Conseil du RDCL World, pour la qualité de la relation que le RDCL World entretient avec les institutions économiques françaises au Liban et a formé le souhait de poursuivre cette coopération afin d’encourager le développement et l’implication des entreprises françaises au Liban, comme l’a indiqué le Président de la République lors de la visite du Premier Ministre Saad Hariri à Paris à la fin du mois d’août. L’Ambassadeur a ensuite échangé sur la situation économique libanaise avec les membres du Conseil d’Administration du RDCL World.