Le M.E.S.R.I. présentera les changements induits par les nouvelles technologies dans les pratiques des enseignants et des chercheurs, dans les modes d’accès au savoir et à la documentation, mais également les conséquences sur les évolutions des services et des espaces des bibliothèques universitaires. Objectif : promouvoir l’action du ministère et de ses partenaires en faveur de la diffusion du savoir et de l’accès libre à l’information scientifique et technique.

Trois actions soutenues par le ministère seront présentées sur le stand

Ces actions favorisent, via les technologies numériques,  l’accès libre à la connaissance scientifique et aux ressources pédagogiques.

Des visites virtuelles

De nouveaux équipements et des collections de bibliothèques universitaires, lieux de diffusion du savoir et d’innovation, seront mis en valeur grâce à des visites virtuelles.

Les bibliothèques dans l’enseignement supérieur, soit plus de 500 implantations, donnent accès à...

  • plus de 47 millions de documents imprimés
  • des collections patrimoniales
  • des millions de ressources électroniques sur place et à distance

Elles imaginent des lieux innovants au service des évolutions de l’enseignement et de la recherche.

Un accès ouvert à l’information scientifique et technique

Cet accès s'effectue via les technologies numériques, grâce aux partenaires suivants...

  • HAL, l’archive ouverte pluridisciplinaire destinée au dépôt et à la diffusion d'articles scientifiques et de thèses français ou étrangers. HAL héberge aussi de nombreuses archives institutionnelles (universités, laboratoires). 485 000 documents sont en accès libre.
  • ISTEX (Information Scientifique et Technique d’Excellence), la plateforme qui a pour ambition d’offrir, à l’ensemble de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche française qui le souhaite, un accès en ligne aux collections rétrospectives de la littérature scientifique dans toutes les disciplines. Ce réservoir inégalé, de plus de 21 millions de ressources, propose une exploitation optimale des documents grâce à des outils de fouille de contenus.
  • PERSEE.fr, qui est un portail de diffusion de publications scientifiques dans le domaine des sciences humaines et sociales et des sciences et vie de la Terre. Il assure la diffusion de collections patrimoniales et propose des outils d'exploitation (indexation, plan des documents, exports des références bibliographiques, format détachable, référencement croisé, etc.). Persee.fr diffuse plus de 300 collections, soit plus de 700 000 documents en texte intégral et en libre accès.
  • Le portail PIX, le service public en ligne d’évaluation et de certification des compétences numériques, qui offre des modalités innovantes d’évaluation. Pix permet aux utilisateurs de développer leurs compétences en connaissant mieux leur profil, et propose une certification officielle reconnue par l’éducation nationale, l’enseignement supérieur et le monde professionnel. Disponible en ligne en version Bêta, la plateforme Pix est déjà utilisée par 27 000 utilisateurs et les premières certifications ont eu lieu en décembre 2017.

Une table ronde

« Les presses universitaires à l’heure du numérique : quels enjeux et perspectives ? »

  • Lundi 19 mars 2018 de 12h à 13h
  • Accès libre, sans inscription

Un accès gratuit pour les personnels de l'ESR du secteur public

L'accès au salon sera gratuit cette année pour tous les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche du secteur public, dans la limite des places disponibles

(20 000). Pour bénéficier de cet accès gratuit, il suffit aux personnels de remplir la pré-accréditation professionnelle.

Cette accréditation est personnelle et nominative pour les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche invités par le M.E.S.R.I. Pour remplir le formulaire, vous pouvez choisir « organisme de formation » ou « institution » comme secteur d’activité. Une seule invitation peut être téléchargée par personne, elle permet un accès illimité valable pour toute la durée du salon du vendredi 16 au lundi 19 mars. Aucun justificatif professionnel ne vous sera demandé. L’accès au salon se fera par l’entrée professionnelle.