Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
10 février 2020
Communauté

Etudiants internationaux en France : parcours et réussite

Vue 3 fois

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation publie une Note d’information annuelle intitulée Parcours et réussite des étudiants étrangers en mobilité internationale. Selon cette étude, en 2018-2019, 358 000 étudiants étrangers étaient inscrits dans l’enseignement supérieur en France, soit 13% de l’ensemble des étudiants.

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation publie une Note d’information annuelle intitulée Parcours et réussite des étudiants étrangers en mobilité internationale. Selon cette étude, en 2018-2019, 358 000 étudiants étrangers étaient inscrits dans l’enseignement supérieur en France, soit 13% de l’ensemble des étudiants.

 

Avec une augmentation de +19% en 5 ans, le ministère souligne que le nombre d’étudiants internationaux scolarisés en France a été multiplié par 2,1 en 18 ans

 

Une croissance plus forte des étudiants internationaux

L’effectif d’étudiants en mobilité internationale enregistre un taux de croissance annuel moyen de 3%, plus élevé que celui de l’ensemble des étudiants (+2%). Ces dernières années, selon la Note d’information, « le nombre d’étudiants étrangers n’a cessé de s’accroître jusqu’à atteindre 358 000 en 2018, soit une hausse de 33% en 10 ans, alors que sur la même période le nombre d’étudiants français augmentait de 17% ».

 

L’origine des étudiants internationaux : Afrique et Asie en tête

En 2018-2019, près d’un étudiant étranger en mobilité internationale sur deux est d’origine africaine, dont 26% sont issus du Maghreb. Les étudiants asiatiques représentent 23% des étudiants internationaux en France, viennent ensuite les européens (19% dont 16% de l’UE) et les américains (9%).

Ce sont ainsi les étudiants marocains qui sont les plus représentés en France en 2018- 2019 (34 900 étudiants, soit 12%). Ils devancent les étudiants chinois (26 300, soit 9%) et les étudiants algériens (26 000, soit 9%).

 

Les établissements fréquentés : universités, écoles de commerce et d’ingénieurs

Au-delà de ces statistiques générales, la Note propose plusieurs focus. Ainsi, les étudiants étrangers privilégient surtout les universités, les écoles de commerce et les écoles d’ingénieurs, plus en tout cas que les étudiants français (six étudiants français sur dix contre sept étudiants internationaux sur dix). Toutefois, l’origine des étudiants détermine le choix de l’établissement : 53% des inscrits à l’université sont africains, 19% asiatiques, 19% européens et 9% américains.

 

Les disciplines choisies différentes selon l’origine

Les étudiants étrangers en mobilité internationale s’inscrivent plus fréquemment que les étudiants français dans certaines disciplines : Economie, AES (économie et social), Sciences et STAPS (filières sportives). En revanche, ils sont moins nombreux à suivre des formations dans les filières Santé et Social et dans les formations courtes (IUT et BTS). Là aussi, selon la Note, les choix de filières diffèrent selon les origines géographiques.

 

De bons taux de réussite en licence

Globalement, le taux de réussite des étudiants en mobilité internationale diplômante est plus important que celui des étudiants français en licence, mais ces derniers réussissent mieux en master. Ainsi, le taux de réussite en licence des étudiants étrangers est de 46% pour la session 2018, un meilleur résultat que pour les étudiants français (40%). Toutefois, précise la Note d’information, les taux de réussite diffèrent fortement selon le domaine disciplinaire, le continent ou le sexe.

 

 

Source : https://www.campusfrance.org/fr/etudiants-internationaux-en-france-parcours-et-reussite




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.