Pour cette occasion, une réception a été organisée à la résidence de France et S. E. Madame Violaine de VILLEMEUR, Ambassadeur de France en Ouzbékistan, a remis la prestigieuse décoration à M. MINOVAROV en présence de sa famille, de ses proches, amis et personnalités francophones et francophiles d’Ouzbékistan.

M. MINOVAROV a fait ses études à la faculté de philologie romano-germanique de l’Université nationale d’Ouzbékistan et a ensuite enseigné le français et de latin dans la même université. Il a été traducteur-interprète en Guinée puis en Algérie, puis interprète du Service du protocole de l’appareil de la présidence de la République d’Ouzbékistan, 1er secrétaire du Ministère des affaires étrangères. Par la suite, il est devenu Président du Comité des affaires religieuses près le Cabinet des ministres de la République d’Ouzbékistan et a contribué ainsi au renforcement de la tolérance interreligieuse et interethnique ; puis Conseiller d’État du Président de la République d’Ouzbékistan, avant de devenir Vice-ministre des Affaires étrangères, représentant spécial du Président de la République d’Ouzbékistan pour les pays du Proche et Moyen-Orient, puis d’Ambassadeur d’Ouzbékistan en Égypte.

M. MINOVAROV a permis aux lecteurs ouzbeks de découvrir des classiques de la littérature française par ses traductions des Lettres persanes de Montesquieu, de Mondo et autres histoires de J. M. G. Le Clézio ou des Contes de ma mère l’Oye de Charles Perrault, du Nœud de vipères de François Mauriac, de voyage de noces de Modiano ; il a traduit également en français le livre du premier Président de la République d’Ouzbékistan Islam Karimov « Ouzbékistan au seuil du XXI siècle », ainsi que le recueil des œuvres de l’écrivain ouzbek E. Azam, hautement appréciées en France.

Aujourd’hui et depuis 2015, M. MINOVAROV est Président de l’Alliance française de Tachkent, une structure qui est née et continue à évoluer conformément à la Convention intergouvernementale entre la France et l’Ouzbékistan signée par les Ministres des affaires étrangères de deux pays.

La distinction d’Ordre nationale du mérite reçue par le Président MINOVAROV le 8 mai 2017 est une institution républicaine née au cœur du XXème siècle. C’est un ordre universel qui a pour vocation de récompenser les « mérites distingués » et des personnes issues de tous les domaines d’activité. En cela, il donne une valeur d’exemple pour stimuler les énergies individuelles, fédérer toutes les volontés et de récompenser la participation au rayonnement de la France.

Mais aussi