s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Campus France
République tchèque
CAMPUS FRANCE
Témoignage Eliška

Aix en Provence 1

J‘ai passé, il y a de cela plusieurs années, deux semestres en Erasmus à Aix-en-Provence, et il ne me reste que de beaux souvenirs de mon séjour... et pas mal d‘amis que je vois de temps en temps! Etudier et vivre à Aix est le meilleur choix pour ceux qui ne sont pas fans des grandes villes, qui veulent profiter de la vie en extérieur, de la nature, du soleil. Et même si la grande ville vous manque de temps en temps, Marseille et ses festivités ne sont jamais loin.

Aix en Provence 2 

J‘ai suivi des cours de Lettres modernes, du chinois à la fac de lettre et j‘y ai commencé le vietnamien. J’ai beaucoup profité des enseignements sportifs, qui étaient gratuits pour les étudiants. La qualité des cours que j’ai choisis était très élevée et ils m’ont apporté beaucoup plus que ceux de ma formation initiale en Tchéquie. J’ai beaucoup aimé les bibliothèques universitaires et municipales à Aix et à Marseille où j’ai trouvé tout ce qu’il me fallait pour mon mémoire de licence.

 Aix en Provence 3

Il a été très facile de nouer des amitiés avec les jeunes, particulièrement avec les écologistes de la fac dont la vie associative était très riche. Grâce à eux j’ai pu mieux comprendre ce qu’est la société civile. La hall de la fac était toujours vivant et sentait parfois la crêpe! Au-delà de la fac, le climat et les alentours d’Aix étaient propices à des balades à vélo, des randonnées avec les amis, de douces soirées à la belle étoile avec une bouteille de rosé. Se rendre dans les villes et autres endroits un peu plus éloignés de la région était facile grâce au covoiturage et aux billets de bus, proposés à un euro pendant les weekends. Les paysages, les villages et la nature de la région ont toujours une force particulière.

Aix en Provence 4

Je crois que la rencontre des provençaux dans leur pays m’a beaucoup influencé dans le choix de mon cadre de vie actuel (à la campagne dans une région viticole, parmi les légumes et animaux). Grâce à mes cours de vietnamien, j’ai réussi à obtenir une bourse d’un mois pour étudier cette langue à Hanoi ; grâce à mes cours de chinois, je n’ai pas eu peur d’utiliser cette langue par la suite ; grâce aux cours de littérature française, j’ai découvert qu’il valait mieux apprendre à faire la synthèse et le commentaire composé avant de partir en France.

Je me sens toujours chez moi à Aix. J’ai hâte d’y revenir cette année, revoir mes amis et mes endroits préférés et ressusciter mon accent du Sud dont j’étais tant fière à l’époque!

Aix en Provence 5 

 Eliška