s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Campus France
République tchèque
CAMPUS FRANCE
Témoignage Tereza

Paris 1

Je suis venue étudier en France pour la première fois en 2013. Je suis allée en Erasmus à Sciences Po, une école focalisée sur les études politiques et sociales, en plein cœur de Paris. Pour moi, Sciences Po signifiait une expérience très éloignée de ma vie étudiante en République tchèque. La majorité des cours portaient sur des problèmes actuels, ce qui était très différent de mon cursus à Prague, consacré surtout à l’Histoire. J’ai, de plus, beaucoup aimé l’ambiance de Sciences Po, les nombreuses associations étudiantes et les conférences sur des enjeux actuels y étant pour beaucoup. Par conséquent, j’ai décidé de revenir y étudier dans le cadre de mon master, ce qui est une expérience très enrichissante. J’ai suivi des cours passionnants avec des professeurs et étudiants du monde entier.Paris 2

Paris est une ville étudiante très internationale, classée depuis des années comme la première destination pour les étudiants en Erasmus. J’ai rencontré des gens du monde entier, et me suis faite des amis parmi eux. En revanche, ce même aspect international permet parfois de passer un semestre en France, ou même plus, sans se faire (beaucoup) d’amis français. Étudier à Paris m’a également permis de découvrir d’autres endroits en France. J’ai eu la chance, par exemple, de visiter la côte d’Azur avec ses paysages magnifiques, la Bretagne et sa côte sauvage, ainsi que, plus proche de la capitale, les très beaux châteaux de la région parisienne.

Paris 3

Bien sûr, il est difficile d’écrire sur Paris, même dans un court texte, sans souligner la beauté et l’ambiance unique de cette ville. Si vous êtes fans de culture, ici vous en trouverez à tous les coins de rue. Avec nombre de musées, galeries, salles de concert, théâtres, cinémas et autres, il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir. Et la Ville lumière elle-même est un œuvre artistique. Composée, semble-t-il, essentiellement de cafés, boulangeries, restaurants (et pharmacies, pour une raison inconnue), elle est au quotidien une scène ou se déroulent des petits drames, des orages dans un verre d’eau. D’ailleurs, il ne faut surtout pas oublier l’incontournable des étés à Paris – les pique-niques. Se mettre sur la pelouse dans un beau jardin parisien avec des amis et partager de la baguette, du fromage et boire du vin, ça aussi, c’est Paris.

Il y a bien sûr un autre visage de cette ville. Pour la Pragoise que je suis, l’un des chocs culturels était les différences sociales. Il y a le Paris des gens riches, parfois même snobs, et celui des gens pauvres. A Prague, je n’ai jamais vu autant de sans-abris et de mendiants qu’à Paris. Et évidemment, la vie à Paris est plus chère qu’en République tchèque, surtout le logement. Chercher un appartement à Paris n’est pas du tout facile, et on paye en général des sommes très élevées (en comparaison avec la République tchèque) pour des appartements ou chambres minuscules. En outre, personne n’a jamais vécu en France sans se battre, au moins une fois, avec la bureaucratie omniprésente.

Toutefois, chaque ville a ses inconvénients, et personnellement, j’adore Paris de tout mon cœur.

Paris 4

Tereza