s'inscrire / se connecter
«Le Dernier Loup» de Jean-Jacques Annaud

Le triomphe d’une coproduction franco-chinoise

 

« Le Dernier Loup » de Jean-Jacques Annaud est la plus grande co-production franco-chinoise jamais réalisée. Fort d’un immense succès au box-office chinois, ce film ouvre la voie à davantage de collaborations cinématographiques entre les deux pays.  

 

Des financements en grande partie chinois

« Le Dernier Loup », film d’aventure du réalisateur français Jean-Jacques Annaud, est sorti sur les écrans en février 2015. Il raconte l’histoire d’un jeune étudiant pékinois envoyé en Mongolie à la fin des années 1960. Fasciné par les loups, il décide d’en apprivoiser un.

affiche_dernier_loup_franais_400

La particularité de ce film français, outre son budget à 40 millions de dollars ? Il a été financé à 80 % par… la société cinématographique d’État China Film Group. Une équation rare dans un pays peu habitué à travailler avec des cinéastes occidentaux.

 

Un choix motivé par la popularité du réalisateur en Chine

La genèse du projet remonte à 2008. Les producteurs chinois contactent Jean-Jacques Annaud pour lui proposer d’adapter le best-seller « Le Totem du loup » de Jiang Rong. Le choix du cinéaste s’explique par sa forte notoriété auprès du public en Chine. Une popularité d’autant plus frappante que les autorités du pays avaient interdit de territoire le cinéaste après le film « Sept ans au Tibet » sorti en 1997.

« J’ai pu m'apercevoir que beaucoup de Chinois avaient compris mon tropisme asiatique », confiait Jean-Jacques Annaud dans une interview accordée au magazine « Challenges ». « Ils ont aussi été très sensibles au rapport que j'entretiens avec le monde animal dans mes films, tout comme mon traitement des vastes étendues et mon respect des minorités. »

 

Un tremplin pour le cinéma franco-chinois

L’ambition de Jean-Jacques Annaud : donner une autre image de la Chine, et encourager les futures collaborations avec la France. Selon lui, « les deux nations ont beaucoup à gagner de ce rapprochement ».

Le succès historique du film au box-office chinois laisse penser que les vœux du réalisateur ont été exaucés : en franchissant à la mi-mars le cap des seize millions d’entrées, « Le Dernier Loup » confirme que le cinéma franco-chinois a de beaux jours devant lui.

Pour en savoir plus, voir le reportage de TV5 Monde « Le cinéma français en Chine » 

 

Filmographie de Jean-Jacques Annaud :

2015 

Le Dernier Loup

2011

Or noir

2006

Sa Majesté Minor

2004

Deux Frères

2000

Stalingrad

1997

Sept ans au Tibet

1995

Guillaumet, les ailes du courage (moyen-métrage)

1991

L'Amant

1988

L'Ours

1986

Le Nom de la rose

1981

La Guerre du feu

1979

Coup de tête

1976

La Victoire en chantant