s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Dominika Račková

Dominika Račková – étudiante en Licence 1 de Langues Étrangères Appliquées Anglais-Chinois à l’Université Bordeaux Montaigne, Bordeaux

 

 

Après ma Maturita bilingue franco-slovaque, j’ai choisi de poursuivre mes études de langues en France, notamment en Licence de Langues Étrangères Appliquées (LEA) parce que la possibilité de travail en tant que traductrice m’a charmée. De plus, cette licence en France me permet l’apprentissage d’une nouvelle langue et l’acquisition de compétences transversales dans les domaines de l’économie ou du droit.

En arrivant à Bordeaux, les premières semaines ont été consacrées à l’inscription, à la visite de l’université et la la découverte des alentours. Tout d’abord, j’ai crée mon compte en banque en ligne (ex. Hello Bank, Orange bank ou N26, etc. sont facilement accessibles pour les étrangers) qui m'a servi par la suite à l’abonnement d’un forfait téléphonique (ex. Orange, Bouygues, Free, SFR ou RED by SFR, etc). Après avoir reçu le certificat de résidence, j’ai fait la demande à la CAF (par Internet) pour une allocation qui permet à tout étudiant en France une aide pour payer son loyer. Pour avoir une bonne couverture médicale, j’avais la possibilité de souscrire à un contrat commercial en Slovaquie ou bien de m’inscrire à la Sécurité Sociale et à une mutuelle en France.

Le semestre à la fac a commencé très vite et il fallait s’accrocher en étant assidue à tous les cours, en faisant les devoirs et en travaillant régulièrement les leçons apprises. Ce qui m’a surprise c’était le système d’évaluation parce que certaines matières sont en contrôle continu (petites évaluations tout au long du semestre) alors que d’autres sont évaluées lors d’un examen final (en fin de semestre). De plus, je suis certains cours uniquement en ligne, certains en présentiel et d’autres à la fois en ligne et en présentiel. C’est différent du système auquel j’étais habituée au lycée. Souvent, je travaille en autonomie, mais il nous arrive de se réunir avec les camarades de classe pour réviser en groupe avant les évaluations. En cours d’anglais, nous travaillons le plus souvent en groupe. Une fois par semestre, nous avons un oral à passer devant toute la classe. Pour aider les étudiants en difficultés, il y a la proposition des cours « de remédiation » qui les aident à améliorer leur niveau, notamment en langues.

Je suis très contente d’avoir choisi ce parcours d’études en France et j’espère rencontrer plus de slovaques en Nouvelle Aquitaine !