s'inscrire / se connecter
Bibliothèques en Turquie

 

LA BIBLIOTHEQUE DE L’IFEA

 

La bibliothèque de l'IFEA créée en 1931 abrite divers fonds documentaires qui s’élèvent au début de l’année 2014 à environ 40 000 ouvrages dont 700 périodiques. Ces fonds ont été constitués au fur et à mesure des acquisitions souhaitées par les directeurs et les chercheurs de l’Institut auprès de célèbres libraires-éditeurs comme Klincksieck ou De Boccard (voir les exemples d'anciennes factures ci-dessus) mais aussi grâce à de nombreux dons à l’instar de ceux de Jean-Pierre Thieck ou de Stéphane Yerasimos.

La bibliothèque possède une importante collection d’ouvrages consacrés à l’Archéologie en Asie Mineure mais aussi depuis les années 1970 et sous l’impulsion du directeur Henri Metzger à l’histoire de l’Empire ottoman et de la Turquie contemporaine. La bibliothèque comporte une importante collection d’ouvrages consacrés aux études byzantines, balkaniques ou encore à l’art et l’architecture turcs. Au début des années 1990, un certain nombre de volumes disséminés dans la bibliothèque ont été décotés et rassemblés sous une nouvelle cote 'AOC' (Observatoire d'Asie centrale). C'est à la même période que la bibliothèque met en place un système d'échanges avec différentes institutions et universités. Grace à ses doubles, mais surtout grâce à ses propres publications, l'IFEA possède un instrument privilégié pour l'acquisition de nouveaux volumes. Les échanges de livres se font avec la Turquie mais aussi avec l'Europe, l'Afrique, les Etats-Unis, le Yemen et depuis le début des années 2010 avec la Chine et le Japon.

 

La bibliothèque possède également un fonds d’une grande richesse réunissant des récits de voyages qui rassemble 300 titres dont certains remontent au XVIIIe siècle et de nombreux guides touristiques qui sont une source précieuse pour la connaissance de la Turquie et d’Istanbul tout au long du XXe siècle. La bibliothèque possède enfin une salle de cartographie comportant des anciens plans et cartes de la ville ainsi que de nombreux ouvrages (environ 1500) portant sur la ville d’Istanbul et d’autres villes de Turquie.

 

En 1986, elle se dote de rayonnages compacts qui augmentent considérablement sa capacité de stockage. Ce nouveau compactus abrite environ 700 revues et 10 000 numéros.

 

Au début des années 2000, se met en place le projet d’informatisation de la bibliothèque. Il sera désormais possible de consulter le catalogue de la bibliothèque depuis des postes situés à l’extérieur.

En 2013, les plafonds de l'ancienne salle du fonds "Caucase et Asie Centrale" ont été restaurés et la salle des Compactus qui souffrait de diverses infiltrations a été enfin assainie. La terrasse située au-dessus a par là-même été rendue plus étanche, présentable. Pour l'agrément général elle a même été savamment végétalisée sur les conseils d'une chercheuse connaisseuse.

 

Aujourd’hui, la bibliothèque est divisée en 9 salles (voir le plan) et est ouverte au public du lundi au vendredi de 9h à 17h. Chaque mois, un chercheur de l’Institut propose un présentoir thématique ou géographique attaché à ses propres recherches. En 2014, l’IFEA lance une campagne de parrainage afin de préserver son patrimoine en tant qu'institution et de restaurer des documents anciens et précieux conservés à la bibliothèque. En plus de la bibliothèque, l’IFEA abrite un autre fonds documentaire (numérique et papier) relié à l’Observatoire Urbain d’Istanbul.

 

Lien utile : http://www.ifea-istanbul.net/index.php?option=com_k2&view=item&layout=item&id=28&Itemid=305&lang=fr

 

LA BIBLIOTHEQUE ATATÜRK A ISTANBUL OUVERTE 24H/24

La bibliothèque Atatürk, lieu emblématique de la république de Turquie,  ouvre ses portes du lundi au dimanche 24h sur 24, attirant ainsi un grand nombre de visiteurs.

 

Ce bâtiment atypique construit sur trois étages a été conçu dans les années 70 par Sedat Hakki Eldem, architecte de renommée qui a profondément influencé l'architecture des constructions du pays. Un visiteur lambda pourrait être surpris de voir la bibliothèque bondée de monde à 22h. Il est tard et les gens discutent dans le jardin ; certains étudient, d’autres bouquinent en admirant de temps à autre la vue sur Istanbul.

 

Constatant une forte demande de la part des visiteurs, la bibliothèque a pris la mesure d’ouvrir ses portes 24h sur 24, 7j/7 au public. Selon Ramazan Elmas, Directeur des musées et bibliothèques de la ville d’Istanbul, la bibliothèque Atatürk reçoit 600 visiteurs par jour et ce chiffre serait en augmentation d'au moins 25% depuis octobre.

 

Mis à part les bibliothèques des universités qui sont ouvertes pendant les périodes d’examens, beaucoup de stambouliotes doivent parcourir de grandes distances pour étudier. « Certains de nos visiteurs viennent de Büyükçekmece, à 55 km de Taksim, ou de Kartal qui est à 30 km car ils n’ont pas de bibliothèques ouvertes

24h/24 et 7j/7 dans leurs quartiers, » déclare Elmas.

La municipalité d’Istanbul possède à ce jour 18 bibliothèques et deux nouveaux centres devraient voir le jour cette année. Les bibliothèques turques ont une histoire de plus de cent ans selon les dires d’Isil Iklnur Sert, professeur de documentation et information à l’université d’Istanbul. « La première bibliothèque publique de Turquie fût construite à Beyazit sous le règne du Sultan Abdülhamid II en 1884 ».

 

La bibliothèque Atatürk est située, elle, dans un immeuble construit par Koç Holding pour le 50ème anniversaire de la république en 1973. Au commencement, la bibliothèque possédait environ 170 000 publications dont la plupart étaient des donations de grands intellectuels turcs de l’époque. Maintenant la bibliothèque compte environ 500 000 publications, parmi lesquelles des livres, des archives, des cartes géographiques et la plus grande collection de journaux et de magazines de Turquie.

 

Il semblerait donc que la capitale culturelle turque continue d'attirer aussi bien les oiseaux de nuit pour son offre intellectuelle que pour sa vie nocturne haute en couleurs.

 

Lien utilehttp://ataturkkitapligi.ibb.gov.tr/ataturkkitapligi/index.php?dil=tr