Félicitation à Miguel Bonnefoy qui s'est vu décerné le prix de la vocation 2015.

 

Vous pouvez visionner le témoignage de l'Alumni Miguel Bonnefoy au bas du portail.

 

*****

 
Le jeune écrivain franco-vénézuélien rejoint au palmarès Emmanuel Carrère, Jean-Philippe Toussaint et Amélie Nothomb.
 

Le Prix littéraire de la vocation de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet a été remis aujourd'hui à l'écrivain franco-vénézuélien Miguel Bonnefoy pour son roman Le voyage d'Octavio (éditions Rivages). Il succède au palmarès à Adrien Bosc couronné pour Constellation (Stock).

Ce premier roman est une manière de fable à la fois picaresque et baroque, proche du «réel merveilleux» chanté par le Cubain Alejo Carpentier, et qui peut également se lire comme un récit d'apprentissage de la vie. Mais au-delà des diverses tribulations d'Octavio, un analphabète au grand cœur, qui découvre dans le même temps l'écriture et l'amour, ce conte intemporel, empreint de poésie lumineuse, adresse un hymne d'amour au Venezuela, son histoire, ses paysages et ses hommes.

Créé en 1976, le Prix littéraire de la vocation récompense chaque année un auteur d'expression française, âgé de moins de 30 ans. Figurent ainsi au palmarès de cette récompense particulière, nombre d'écrivains aujourd'hui reconnus et confirmés, parmi lesquels: Emmanuel Carrère, Jean- Philippe Toussaint, Bernard Quiriny, Éric Holder, Tanguy Viel ou encore Amélie Nothomb. La dotation du prix est de 4 000 euros.

Le jury est constitué de Pierre Barillet, Jean-Luc Barré, Pierre Fyot, Alain Germain, Anne de La Baume, Marie-Françoise Leclère, Florence Malraux, Christophe Ono-dit-Biot, des académiciens Erik Orsenna et Jean-Christophe Rufin, et de Philippe Taquet…