s'inscrire / se connecter
Témoignage Ton Nu Thi Ninh

Témoignage de Madame TON Nu Thi Ninh, alumni de France, professeur, diplomate et femme politique, à l’occasion du prochain lancement de la plateforme France Alumni Vietnam à Ho Chi Minh-Ville le 19 septembre 2015. 

Comment décrivez-vous votre séjour d’étude en France? Qu’est-ce que votre expérience en France vous apporte aujourd’hui, à la fois professionnellement et personnellement?

Je peux dire que mon séjour d’étude universitaire en France (quatre ans) et en Angleterre (un an) qui a débouché sur le diplôme d’agrégée en lettres anglaises, suivi par trois ans d’enseignement à la Sorbonne, m’a équipée d’un outil intellectuel et professionnel acéré et hautement performant. J’ai pu ainsi tout au long de ma carrière d’enseignante puis de diplomate et enfin de député, et aujourd’hui dans mon action de communication socio-culturelle orientée vers le grand public, m’adapter aisément aux environnements et aux exigences différentes de chaque phase. Je crois devoir cette versatilité à l’accent mis sur les connaissances générales, l’approche comparative et l’esprit critique propres à l’éducation française de cette époque. Plus largement, comme je l’ai souligné dans mon discours à la cérémonie de Remise de la Légion d’Honneur (26 février 2013), la France, sa langue et sa culture, « m’ont fourni le terroir de mes convictions internationalistes, de mon attachement à la diversité culturelle, à la transculturalité et à un humanisme en phase avec l’évolution complexe de notre monde. »

Quels conseils donneriez-vous à un ancien étudiant en France à son retour au Vietnam qui pourraient l’aider à réussir son insertion professionnelle ?

Les anciens étudiants vietnamiens en France seront de fait en concurrence avec des diplômés des universités anglo-saxonnes. Les employeurs ont tendance à valoriser le côté pointu, l’aspect pratique de la formation dans les pays anglo-saxons et à juger la formation française comme étant axée davantage sur la théorie et les connaissances. Il est donc important de démontrer votre bagage pratique et votre adaptabilité. Il faut par ailleurs faire valoir votre aptitude à saisir le fonds d’un problème et de là à mettre en avant une solution appropriée.

Par ailleurs il convient de faire reculer le cliché assez répandu selon lequel l’innovation et la haute technologie caractérisent surtout le « nouveau monde » (l’Amérique de Nord) tourné vers l’avenir tandis que la France est typiquement représentative de « l’ancien monde » tourné vers le passé. Il convient donc, quel que soit votre domaine de spécialisation, de pouvoir citer les secteurs, les produits et les processus de pointe de l’économie et de la technologie françaises. Ceci ne veut pas dire qu’il faudrait ce faisant ne pas faire valoir l’atout du label qualité France et de sa longue tradition.

Quel message aimeriez-vous adresser à l’ensemble des personnes intéressées de près ou de loin par la France ?

Vous qui vous intéressez de près ou de loin à la France je voudrais vous dire pour y avoir vécu, étudié et travaillé 17 ans : ce pays, sa culture, son peuple et son mode de vie, l’environnement cosmopolite de sa capitale Paris, vous ouvriront de nouveaux horizons intellectuels, artistiques et culturels. Cela vous aidera à trouver ou à réaffirmer votre vocation professionnelle et votre choix de vie. La France et les Français, et le Vietnam et les Vietnamiens partagent une affinité double : un attachement farouche à leur identité nationale accompagné d’une large ouverture d’esprit au monde.