s'inscrire / se connecter
Un loto pour les châteaux

Vous aimez les monuments historiques français ? En septembre 2018 sera lancé le premier loto du patrimoine pour financer leur rénovation.


Récolter entre 15 et 25 millions d’euros. C’est le but l’opération « Mission patrimoine » lancée en septembre 2018. Organisée par la Française des Jeux (FDJ), elle a pour objectif de financer la rénovation et la préservation de monuments historiques. La FDJ mettra en vente début septembre un jeu à gratter « Mission patrimoine » au prix de 15 euros et le tirage du Super Loto « Mission patrimoine » aura lieu le 14 septembre, la veille des Journées européennes du patrimoine.

 

Sauvetage participatif des monuments historiques

 

 

La part de l’argent récolté qui revient traditionnellement à l’État sera affectée à un fonds de la Fondation du patrimoine, organisme privé qui finance la rénovation de monuments historiques en péril. Dans une liste de 269 monuments établie par le ministère de la Culture, 18 ont été sélectionnés par le Comité du patrimoine piloté par Stéphane Bern et bénéficieront en priorité des fonds récoltés. Mais l’objectif de cette vaste opération est aussi qu’elle soit un déclic pour les amoureux du patrimoine français, que les sommes collectées aient un effet incitatif pour des investisseurs privés et publics.

De telles opérations existent d’ailleurs dans d’autres pays. Ainsi, au Royaume-Uni, la salle de concert du Royal Albert Hall de Londres a été rénovée et agrandie grâce à un financement participatif organisé entre 1996 et 2004.

 

Monuments en danger

 

 

Les 18 monuments ont été sélectionnés en raison de leur caractère emblématique au sein du patrimoine français. Ils sont répartis dans tout le territoire, y compris dans les Outre-mer, et racontent l’histoire de France. Parmi eux, on compte quelques châteaux, mais aussi un fort militaire dans le Finistère, une rotonde ferroviaire dans la Sarthe, une église romane en Indre-et-Loire, un pont du XVIIe siècle dans les Alpes-de-Haute-Provence, un aqueduc romain dans le Rhône et des domaines sucriers antillais. Figurent aussi les maisons de deux géants de la littérature française : celle d’Aimé Césaire à Fort-de-France en Martinique et celle de Pierre Loti à Rochefort en Charente-Maritime.

Il est possible de soutenir ces 18 projets prioritaires en achetant des billets de loterie ou en aidant directement à la rénovation d’un des 2 000 sites identifiés par la mission Stéphane Bern avec le soutien de la Fondation du patrimoine.