s'inscrire / se connecter
Hafiz Budi FIRMANSYAH - Angsur.id

 

 

 

Hafiz Budi Firmansyah

 

 

Après avoir obtenu un  Master en informatique  à l’Université Paris Diderot (2014-2016), Hafiz a lancé sa propre start-up : Angsur – FinTech, une start-up qui permet aux étudiants d’acheter des produits en ligne par versement sans carte de crédit.

 

 

Contact : [email protected]

Website : www.angsur.id

Instagram : @angsur.id

Whataspp : +62 821-7828-4534

 

 

 

 

1.       Pourquoi avez-vous choisi la France pour vos études d'informatique ?

J’ai décidé de continuer mes études grâce à mon ancien professeur d’université. Il m’a dit que si je voulais être un expert, je devais apprendre auprès des experts, et il m’a suggéré de le faire en France parce que les universités françaises offrent une bonne atmosphère de travail.

 

2.       Pourriez-vous nous raconter votre expérience en France en tant qu’étudiant à l’Université de Paris Diderot ? ?

Paris n’est pas seulement la capitale de la France, mais aussi la capitale du monde. On peut y trouver tout ce qu’on veut. Par exemple, j’ai pu assister à quelques événements mondiaux tels que Paris Air Show et Viva Technology. De plus, j’ai pu voir quelques matches de l’Euro Cup 2016. C’était une magnifique expérience !

A l’université, j’ai eu la chance d’avoir comme enseignants des experts dans leur domaine. Par ailleurs, j’ai rencontré des amis vraiment sympathiques qui m’ont beaucoup aidé dans mes études, notamment mes devoirs. Pour manger au resto U, les étudiants bénéficient d’un tarif préférentiel, c’est-à-dire qu’en payant 3 euros, nous avons entrée, plat principal et dessert. C’est vraiment un paradis pour les étudiants.

A la fin de mes études, j’avais un stage obligatoire à effectuer et heureusement j’ai été accepté chez Orange France. J’étais entre autres en charge du développement d’applications, mais j’ai aussi appris à être un entrepreneur. A mon avis, l’entrepreneur est quelqu’un d’une grande autonomie qui consacre son temps et valorise davantage son travail.

En faisant ce stage chez Orange, j’ai eu la possibilité d’accéder à de nombreuses sources de connaissances telles que des livres, vidéos et infographies. Une chose qui m’a beaucoup intéressé est la FinTech ou Financial Technology. L’écosystème de FinTech en Europe est enrichi grâce aux soutiens des gouvernements, des universités, de la société ainsi que du monde des affaires.

 

3.       Qu’est-ce qui a motivé votre choix de revenir travailler en Indonésie ?

L’Indonésie est un pays de 250 millions d’habitants avec environ 281 millions de téléphones portables utilisés. Cela montre que l’Indonésie a une forte capacité de devenir un pays leader dans le domaine de l’économie digitale. D’autre part, l’Indonésie fait face à de nombreuses difficultés, par exemple dans les domaines de la technologie, de l’infrastructure et des ressources humaines. J’ai décidé de revenir travailler dans mon pays parce qu’ici j’avais plus d’opportunités d’être utile notamment dans le secteur de la technologie.

 

 

 

 

4.       Pourriez-vous nous raconter votre expérience d’entreprenariat ?

L’idée m’est venue un peu par hasard. Un jour, ma sœur voulait emprunter la carte de crédit de mon père pour acheter un article en ligne. Elle était étudiante et elle n’avait pas de carte de crédit comme, j’imaginais, la plupart des étudiants en Indonésie. Puis, j’ai mené une recherche savoir pour quelle raison ils ou elles n’en avaient pas.

 

A la fin de ma recherche, j’ai constaté que la majorité des étudiants indonésiens n’avaient effectivement pas de carte de crédit parce que les conditions pour en obtenir une étaient très compliquées. En conséquence de quoi, ils ne pouvaient pas faire des courses en ligne qui nécessitent souvent une carte de crédit. A partir de cette problématique, j’ai développé une plateforme qui permet aux étudiants d’acheter des produits en ligne sans requérir de carte de crédit. J’espère que cette plateforme peut les aider.

 

5.       Que pensez-vous que votre expérience en France vous ait apporté dans votre carrière / entreprise ?

Durant mes 2 années en France, j’ai trouvé les Français curieux. Face à une question qui les passionne, ils ne seront satisfaits que lorsque la question sera résolue. De plus, je les ai trouvés très confiants en leur innovation. Ce sont des qualités qui m’ont beaucoup inspiré lorsque j’ai commencé ma start-up.

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

 

 

A  N  G  S  U  R

 

 

 

En appliquant le système financier islamique, Angsur permet aux étudiants indonésiens d’acheter des produits de commerce en ligne sans carte de crédit en 12 versements. En cas de retard de paiement, 100 % des pénalités seront versées au bénéfice d’associations humanitaires et 2,5% des bénéfices de l’entreprise seront versées à des personnes dévalorisées ou des enfants orphelins. En utilisant le service d’Angsur, vous pouvez à la fois faire des courses en ligne sans carte de crédit et participer à faire face aux problèmes sociaux en Indonésie.

 

Comment vous servir d’Angsur ?

Un moyen facile et rapide pour obtenir vos objets de rêve !

 

  1. Choisissez l’article

Choisissez l’article que vous voulez en ligne (Lazada, Bukalapak, Tokopedia, …).

 

  1. Inscrivez-vous

Pour vous inscrire, vous n’avez qu’à préparer votre carte d’identité, votre carte d’étudiant et votre relevé de notes. Après validation de votre inscription, vous devez payer une avance.

 

 

 

  1. Prenez votre article

Prenez votre article auprès d’un Angsur Student Partner ou faites expédier votre article.

 

  1. Payez votre facture

Payez votre facture mensuellement par virement bancaire.