s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
06 mai 2020
Affaires

COVID-19 : comment les écoles d'ingénieurs soutiennent les TPE et PME

Au moment du déconfinement, les grandes écoles d’ingénieurs sont déjà au rendez-vous de la reprise : la communauté des élèves d’Arts et Métiers ont conçu un programme d’aide pour les TPE/PME confrontées aux mesures de protection sanitaire nécessaires au redémarrage de leur activité.

L’école Arts et Métiers et la Société des ingénieurs Arts et métiers (l’association d’alumni de l’école) viennent de concevoir GARAS, un Guide d’Accompagnement de Reprise d’Activité Sécurisée, pour la mise en œuvre de mesures de protection sanitaire destinées à tous les intervenants en entreprise.

Un guide pratique et un accompagnement physique

Le projet GARAS poursuit un objectif qu’il développe de deux façons. Il s’agit d’abord d’un guide de bonnes pratiques qui contient des informations de protection sanitaire nécessaires à la reprise du travail (aménagement des postes de travail et des horaires, organisation et logistique). Mais c’est aussi une véritable offre de service, puisque GARAS propose à l’entreprise « d’accueillir un élève-ingénieur des Arts et Métiers, pour mettre en œuvre ces différentes mesures, dans le cadre d’un stage adapté à cette mission et intégré dans son parcours académique ». L’école précise à ce titre que « 1500 élèves-ingénieurs de première année sont mobilisables pour ce type de stage d’assistants-ingénieurs ».

D’autres projets complémentaires

Selon les promoteurs du programme, GARAS n’est que le premier maillon de cette chaîne d’entraide. La communauté Arts et Métiers souhaite également mettre « au service du redémarrage de l’industrie française » d’autres actions, tels que le programme Tech to PME pour aider les PME à maitriser de nouvelles technologies ou encore le réseau Rexam qui peut notamment offrir aux entreprises un accompagnement professionnel individualisé dans les domaines de l’industrialisation, de l’organisation ou de la logistique.

Une assistance solidaire

L’école d’ingénieurs rappelle également que, dans le contexte de la pandémie, la communauté des Arts et Métiers a aussi pu montrer concrètement sa solidarité avec les personnels soignants en concevant et en fabriquant des visières de protection. Plus précisément, c’est « la capacité de production des campus des Arts et Métiers, combinée à la mobilisation des élèves disposant d’imprimantes 3D à leur domicile » qui ont permis de produire « plus de 6 000 visières chaque semaine qui sont remises directement à des établissements proches des campus ».

 

Pour en savoir plus sur cette initiative :

https://artsetmetiers.fr/fr/soutien-aux-entreprises



Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.