Le programme Sud Expert Plantes Développement Durable est un programme d'appui au développement et de coopération internationale dans 22 pays de la zone intertropicale. Il vise à la consolidation d’initiatives en faveur de la biodiversité végétale dans les pays du Sud, notamment par l’appui au développement d’outils et de projets permettant de pérenniser les données des collections végétales portées par des institutions du Sud. Le programme SEP2D ambitionne ainsi de participer au développement de la stratégie de la SMCP, inclusive des besoins des établissements de collections au Sud, garants de la souveraineté des Etats et des populations sur la biodiversité.

Objet et cible

L’objectif de cet appel est de contribuer à la Stratégie Mondiale pour la Conservation des Plantes, en favorisant la documentation et la connaissance de la biodiversité végétale à travers l’utilisation des collections. Les projets soutenus auront pour objectif d’améliorer la gestion, l’utilisation et la valorisation des collections sèches (projets « herbiers ») ou des collections vivantes (projets « jardins botaniques ») de spécimens de plantes.

Les projets « herbiers » viseront en particulier à ce que les collections deviennent disponibles et accessibles aux scientifiques. Cet objectif devra être assuré au travers d’une meilleure gestion des collections, de l’intégration, du classement et du traitement informatique des échantillons déjà collectés. Les activités de nouvelles collectes seront exceptionnelles et, si elles sont prévues dans le projet, devront être justifiées par une argumentation scientifique rigoureuse.

Les projets « jardins botaniques » devront concerner des structures ou initiatives déjà existantes ou l’appui à des structures dont la création est en bonne voie de finalisation. Ils devront inclure des activités en adéquation avec les missions scientifiques, pédagogiques et de gestion des collections de ces jardins, y compris dans le cadre de leur extension in situ.

Il est à noter que les projets relatifs à des banques de gènes ou banques de graines pourront également être acceptés, à la condition qu’ils respectent les objectifs cités ci-dessus.

Conditions d'éligibilité

Pour être éligibles, les projets devront :

i) être portés par une institution originaire de l’un des 22 pays couverts par le programme :

  • Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo
  • Afrique centrale : Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, RCA, RDC, Rwanda, Tchad
  • Océan Indien : Comores, Madagascar
  • Asie du Sud-Est : Cambodge, Laos, Vietnam

ii) concerner des collections de plantes, d’importance patrimoniale, nationale ou régionale

iii) lorsqu’il s’agit de projets d’herbier : concerner principalement des collections déjà existantes, i.e. avec des spécimens déjà collectés

iv) lorsqu’il s’agit de projets de jardins botaniques : s’appuyer sur une structure disposant de capacités de gestion de collection

Plus d'infos : http://bit.ly/2kNZk2p