Plusieurs possibilités s’offrent aux étrangers diplômés en France qui souhaitent y chercher un emploi à la fin de leurs études. En fonction de leur nationalité, une autorisation provisoire de séjour n’est pas toujours nécessaire.

RESTER EN FRANCE À LA FIN DE SES ÉTUDES ET CHERCHER UN EMPLOI

Les étudiants étrangers originaires d’un pays de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou de Suisse peuvent rester en France pour chercher un emploi après leurs études. Ils peuvent y rester autant de temps qu’ils le souhaitent. S’ils ont moins de 28 ans, ils ont aussi la possibilité de faire un volontariat international dans une administration ou une entreprise française à l’étranger.

En revanche, pour rester en France après l’obtention de leur diplôme, les étudiants non européens doivent avoir une promesse d’embauche ou un contrat de travail et une rémunération au moins égale à une fois et demie le salaire minimum légal (2 220 euros bruts par mois en 2017).

Sans promesse d’embauche, un diplômé étranger non européen peut demander une autorisation provisoire de séjour (APS) valable douze mois et non renouvelable le temps de chercher un emploi en France. Pour cela, il faut être titulaire d’une licence professionnelle ou d’un diplôme de niveau master ou avoir un projet de création d’entreprise. Consultez l’espace Campus France de votre pays d’origine pour avoir des informations précises sur votre situation.

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES POUR CHERCHER UN EMPLOI EN FRANCE

Avant de commencer votre recherche d’emploi, identifiez le type de poste que vous recherchez. Préparez ensuite un CV et une lettre de motivation selon les attentes françaises.

  • Faites de la veille sur les sites d’offres d’emploi et créez des alertes mail en enregistrant vos critères de recherche. Pôle Emploi répertorie les annonces de tous les sites. Le site de l’APEC en propose aussi, n’hésitez pas à les consulter régulièrement.
     
  • Prenez le temps de mettre à jour votre CV et de l’adapter aux offres auxquelles vous postulez.
     
  • N’hésitez pas à envoyer des candidatures spontanées auprès d’entreprises qui vous intéressent pour vous faire connaître.
     
  • Soyez attentifs à votre e-réputation et aux informations sur vous accessibles à tous. Les recruteurs utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour se faire une idée des candidats qu’ils s’apprêtent à rencontrer.
     
  • Allez à des salons de l’emploi pour rencontrer des recruteurs. CV et lettre de motivation à la main, vous y enchaînez plusieurs entretiens dans la journée. Comme vous aurez peu de temps pour convaincre, préparez bien vos arguments.

 

TIREZ PROFIT DE VOTRE STAGE DE FIN D’ÉTUDES

Souvent obligatoire pour valider une formation, le stage de fin d’études permet de se familiariser avec le monde professionnel et de mettre en pratique les connaissances et les compétences acquises au fil des années d’études. Si votre formation n’exige pas que vous effectuiez un stage, rien ne vous empêche d’en faire un : faire un stage est un bon moyen d’étoffer votre CV et de développer un réseau professionnel que vous pourrez mobiliser par la suite.

FAITES-VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE RECHERCHE D’EMPLOI

Associations d’anciens étudiants, bureau d’aide à l’insertion professionnelle (BAIP), services de relations avec les entreprises, forum de recrutement… de nombreux établissements proposent des services pour aider les diplômés à trouver un emploi.

Les jeunes diplômés (à partir de bac + 4) peuvent s’adresser à l'APEC (Association pour l'emploi des cadres). Elle peut vous accompagner dans votre recherche d’emploi. Sinon, rapprochez-vous de l’agence Pôle Emploi : elle accompagne tous les demandeurs d’emploi quel que soit leur niveau d’études.

ACTIVEZ VOS RÉSEAUX PROFESSIONNELS

Faites savoir autour de vous que vous cherchez un emploi et informez-vous sur les entreprises qui recrutent dans votre secteur d’activité. Les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn vous permettent de mettre en ligne votre CV, d’entretenir et de développer un réseau professionnel (anciens camarades, collègues, homologues…) et de répondre à des offres d’emploi.

Les réseaux d’anciens élèves comme France Alumni, plateforme de référence des étudiants internationaux diplômés en France, sont des outils très efficaces pour trouver un emploi ou pour vous renseigner sur les entreprises qui vous intéressent.