Dans sa programmation culturelle, le Salon International de l’Edition et du Livre de Casablanca (SIEL) poursuit son ouverture sur les diverses géographies de la pensée et de la création. Aussi, des écrivains, des chercheurs et des intellectuels venus des différents continents participent à la prochaine édition du Salon, en sus, évidemment, des noms marocains et des noms égyptiens composant la délégation de l’invité d’honneur de l’édition, à savoir l’Egypte.

Ainsi, seront présents au SIEL les Palestiniens : Ghayath Almadhoun  (poète), Ibrahim Nasrallah  (romancier), Abderrahmane Bsissou (critique littéraire), Mohamed Diab Abou Saleh (chercheur), Najeh Bekirate (chef de la division des manuscrits à la mosquée Al-Aqsa) et Khalil Tafekji (chercheur et directeur de la division de la cartographie de la Maison de l’Orient à Al-Qods).

Auréoleront également de leur présence au SIEL, le romancier saoudien Mohamed Hassan Alouane (Prix Booker du roman arabe) ; le poète omanais Hassan El Matrouchi ; le poète irakien résident à Londres Fawzi Karim ; le romancier algérien Kamel Daoud  et son compatriote le poète Bouzid Harzallah ; les libanais : Ali Nassar (romancier) et Aissa Makhlouf (poète et critique littéraire) ; le chercheur mauritanien Si Ahmed Ouled al-Amir et l’écrivaine jordanienne Racha al-Khatib.

De Syrie, seront présents à l’édition Nouri al-Jarrah (poète et directeur du Centre arabe pour la littérature géographique – Exploration d’horizons), le critique littéraire Khaldoun Chemâa, le romancier Moufid Najm, le plasticien Âssim Bacha et le romancier Tayssir Khalaf.

D’Egypte, participeront au Salon, en plus des membres de la délégation de l’invité d’honneur, les traducteurs Salah Hilal et Amina Masri, le critique cinématographique Amir al-Omari et l’écrivain Walid Alaa Eddine.

Des géographies autres que le Monde arabe, le SIEL reçoit le poète touareg Khawad, lauréat du Prix international de poésie Argana- 2017, le poète sénégalais Amadou Lamine Sall et la traductrice chinoise Cheng Cheng.

Dans le même esprit d’ouverture, l’édition accueille, venus de France, le grand juriste Michel Rousset, le romancier Gilbert Sinoué , le poète Julien Balaine et la chercheuse au sein du CNRS à Paris Catherine Taine-Cheikh.

Parmi les autres invités étrangers du SIEL, figurent également le poète et traducteur italien Giuseppe Conte , la romancière allemandeJenny Erpenbeck , sa compatriote auteure de livres pour la jeunesse Eva Muggenthaler et le poète et traducteur américain Guy Bennett. L’Espagne est représentée, elle, par Vanessa Paloma El Baz,Esther Bendahan , Rosa de Madariaga, Juan José Millás et  José María Izquierdo.

D’Amérique Latine, participeront à l’édition 2018 du SIEL la romancière et poétesse mexicaine Myriam Moscona , sa compatriote la romancière Cristina Pineda, le romancier argentin Santiago De Luca, la poétesse et romancière panaméenne Giovanna Benedetti, son compatriotele romancier Pedro Crenes Castro, les deux écrivains colombiens Berta Lucía  Estrada et Héctor Abad Faciolince, ainsi que le chercheur chilien Patricio Gonzalez.

Il est à signaler, en outre, que plus de 300 écrivains marocains, arabes et étrangers animeront le programme culturel du Salon élaboré par le Ministère de la Culture et de la Communication.