Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :

Jarosław Górecki: ma bourse de recherche à Clermont-Ferrand

02 novembre 2023 Communauté
Vue 58 fois

En tant que chercheur, j'ai eu l'occasion de passer quelques semaines en France pour travailler dans l'un des centres de recherche les plus importants d'Europe sur le développement durable - le CERDI Centre d'études et de recherches sur le développement international (UMR 6587). Mon expérience de séjour de recherche à Clermont-Ferrand a été non seulement gratifiante sur le plan professionnel, mais aussi enrichissante sur le plan personnel. J'ai rencontré de nombreuses personnes inspirantes, goûté à de nouvelles saveurs et découvert la beauté de la nature qui m'entourait. Cet endroit a laissé en moi des souvenirs inoubliables et des enseignements qui auront à jamais une incidence sur ma carrière de chercheur.

Un des défis auxquels les scientifiques sont confrontés est la capacité d'établir une collaboration de recherche fructueuse, de préférence dans une perspective internationale. Ce type de compétence peut garantir non seulement le succès de la publication, mais peut également augmenter le niveau de satisfaction au travail et permettre de nouer des contacts intéressants avec d'autres chercheurs du monde entier. Les bourses du gouvernement français, en particulier le programme de bourses SSHN pour les séjours de recherche, constituent une proposition intéressante pour les chercheurs polonais. J'en ai bénéficié et je ne le regrette pas. J'ai pu célébrer mon succès lors d'une réception officielle organisée dans les jardins de l'Ambassade de France à Varsovie en juin 2022. La procédure de candidature est très claire, les critères de sélection sont compréhensibles, et le soutien administratif tout au long du processus (de la soumission de la demande à la fin du séjour) est exemplaire. Cela, ainsi que de nombreux autres facteurs, incite réellement à tenter sa chance pour obtenir cette distinction.

 

Après avoir réglé toutes les formalités, qui n'étaient pas très nombreuses (quelques documents concernant l'accueil d'un invité étranger à l'Université Clermont Auvergne (UCA), souscription d'une assurance), et avoir choisi l'hôtel proposé par Campus France, j'ai entrepris ma prochaine aventure scientifique, pour la première fois dans la charmante ville de Clermont-Ferrand, au cœur de la France, à environ 170 km à l'ouest de Lyon. Cet endroit est célèbre pour son patrimoine historique, ses paysages pittoresques et son université de renom. En tant que chercheur, j'ai eu l'occasion de passer quelques semaines dans la ville natale de Blaise Pascal pour travailler dans l'un des centres de recherche les plus importants d'Europe sur le développement durable - le CERDI Centre d'études et de recherches sur le développement international (UMR 6587).

 

Devant l'entrance du campus Pôle Tertiaire où se trouve le centre CERDI (UCA)

 

À mon arrivée, j'ai été chaleureusement accueilli par le professeur Arnaud Diemer, mon directeur de recherche, qui m'a apporté à la fois un soutien académique et organisationnel. Le bureau, l'accès aux services numériques, la carte électronique, les riches ressources de la bibliothèque ne sont qu'un échantillon des avantages que j'ai pu apprécier au cours de mes deux mois passés en France, et que l'on recherche parfois en vain en Pologne.

 

Mes journées à Clermont-Ferrand étaient principalement consacrées à un travail scientifique intensif. J'ai eu accès aux données les plus récentes, qui m'ont aidé dans mes recherches. Le professeur Diemer était un excellent mentor et toujours disponible pour apporter son soutien et des conseils lorsque j'en avais besoin. Pendant mon temps libre, j'ai eu l'occasion de découvrir la ville et ses charmes. Clermont-Ferrand est célèbre pour deux bâtiments emblématiques qui dominent son panorama : la cathédrale gothique de l'Assomption, construite en pierre volcanique sombre et surnommée la "cathédrale noire", et la basilique romane Notre-Dame-du-Port, dont la construction a débuté au VIe siècle. Ces monuments impressionnants rappelaient l'histoire longue et riche de cet endroit.

Le panorama de Clermont-Ferrand avec les tours imposantes de la "cathédrale noire" dominant la région.

 

En me promenant dans les rues étroites du centre-ville, j'ai découvert des cafés charmants et des boutiques vendant des produits artisanaux locaux. J'ai goûté aux délices de la cuisine régionale, riche en fromages de brebis traditionnels, en vins des vignobles locaux et en plats caractéristiques de la cuisine basée principalement sur la simplicité et la richesse du terroir. Découvrir la culture et les traditions, y compris les plus modernes comme les matchs du week-end de l'équipe de football locale Clermont Foot 63, où joue le footballeur polonais Mateusz Wieteska, a été une expérience fascinante et a enrichi mon expérience en tant que chercheur.

 

Les week-ends m'ont également permis d'explorer le Puy-de-Dôme, bordée par la chaîne de volcans éteints du Massif Central et dominée par une attraction géographique unique de cette partie de l'Auvergne. À chaque moment libre, j'ai entrepris des excursions, admirant les volcans éteints, les lacs azurés ou les vastes champs verdoyants. Marcher dans le parc naturel régional des Volcans d'Auvergne a été l'une des expériences les plus mémorables. J'ai admiré la diversité exceptionnelle de la nature et je me suis senti faire partie de quelque chose de beaucoup plus grand.

 

Mon expérience de séjour de recherche à Clermont-Ferrand a été non seulement gratifiante sur le plan professionnel, mais aussi enrichissante sur le plan personnel. J'ai rencontré de nombreuses personnes inspirantes, goûté à de nouvelles saveurs et découvert la beauté de la nature qui m'entourait. Cet endroit a laissé en moi des souvenirs inoubliables et des enseignements qui auront à jamais une incidence sur ma carrière de chercheur.

Présentation d'un véhicule autonome sur le campus universitaire.

 

Lorsque vint le moment de dire au revoir, j'ai quitté Clermont-Ferrand avec un cœur rempli de gratitude. Je remercie l'Ambassade de France en Pologne de m'avoir encouragé à postuler, à Campus France et d’avoir coordonné efficacement l'ensemble du processus lié à mon séjour. Je remercie également le personnel de l'université d'accueil pour son soutien et son aide inestimables et mes supérieurs de l'Université de Technologie et de Sciences Appliquées de Bydgoszcz pour m'avoir permis de partir. Enfin, je remercie ma famille pour sa patience, son soutien et sa compréhension. Ce fut non seulement une étape sur ma voie académique, mais aussi un endroit inspirant qui restera à jamais une partie de mon histoire. Même si je quittais cette belle ville, je sentais que j'y reviendrais un jour…

 

Texte et photos : Jarosław Górecki

Avant le début du match au Stade Gabriel-Montpied.

Jarosław Górecki est diplômé de Politechnika Bydgoska J. J. Śniadeckich (l'université technologique) et boursier du gouvernement français (BGF SSHN), qui a effectué son séjour de recherche à l'université de Clermont Auvergne. Ses recherches portent sur les risques associés à la mise en œuvre du concept d'économie circulaire dans les projets de construction.




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.