Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :

Le double diplôme du point de vue des étudiantes françaises

22 septembre 2022 Communauté
Vue 63 fois

Il existe près de 70 programmes de double diplôme franco-polonais. Ils sont le fruit d'une coopération entre des universités polonaises et françaises, et les cours sont dispensés en France et en Pologne. Les diplômés de ces programmes reçoivent deux diplômes : un diplôme d'une université française et un diplôme d'une université polonaise. Le programme de double diplôme peut, bien entendu, être suivi par des étudiants polonais et français. Aujourd'hui, nous nous entretenons avec Amélie, Tyfen et Alice de l'Université Nicolas Copernicus de Toruń en collaboration avec l'IAE d'Angers.

  • Amélie, Tyfen, Alice, pouvez-vous décrire votre parcours ?

 


Amélie : Après mon BAC Sciences et Techniques du Management et de la Gestion au Lycée De La Salle à Rennes, j’ai effectué un BTS Support à l’Action Managériale au Lycée Jeanne d’Arc à Rennes. Ensuite, j’ai suivi ma L3 Economie-Gestion spécialité Management International à l’IAE d’Angers. Je suis actuellement en M1 Management specialization Business Administration à l’université Nicolas Copernicus à Torun dans le cadre d’un double diplôme proposé par l’IAE d’Angers. 

 

 

Tyfen : J’ai fait un Bac scientifique au lycée Charles de Foucauld à Brest puis une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) ECS au lycée la Pérouse Kérichen à Brest, puis une licence 3 Management International à l’IAE Angers. Je suis actuellement en Master 1 Management Business Administration à l’Université Nicolas Copernic de Torun en Pologne dans le cadre du double diplôme avec l’IAE d’Angers.

 

 

Alice : J’ai passé un BAC ES (Economique et social) au Lycée Jean Calvin à Noyon (Oise), puis j’ai réalisé 2 ans de Classes préparatoires aux grandes écoles section Économie dans ce même lycée. J’ai intégré l’IAE d’Angers en Licence 3 Economie-Gestion spécialité Management International et pour l’année 2021-2022 je suis en Pologne pour un double-diplôme Master 1 Management specialization Business administration à l’Université Nicolas Copernic.

 

 

 

 

 

  • Si vous devez décrire pour quelle raison avez-vous choisi le double-diplôme à l'Université Nicolas Copernic à Torun, ce sera :

 

Amélie : Pour moi, effectuer un double diplôme était plus valorisant sur un CV que juste un semestre ou une année à l’étranger dans le cadre d’Erasmus. Mon choix s’est tourné vers l’université Nicolas Copernicus car cette université à un partenariat avec mon université en France. De plus, la faculté de management et d’économie d’UMK possède des accréditations reconnues dans le monde entier telles que l’AACSB et AMBA.

 

 

Tyfen : Pour moi le double-diplôme me permet d’obtenir des accréditations reconnues à l’international avec l’Université de Nicolas Copernic ce qui me permet de me différencier des autres étudiants tout en recevant une éducation gratuite. Ce double-diplôme permet également de vivre 1 an à l’étranger et ensuite de poursuivre les études en anglais à l’IAE. 

 


Alice : Je dirai que la raison principale pour moi est qu’avec ce diplôme je peux me démarquer des autres étudiants. La plupart d’entre eux font soit un seul semestre à l’étranger ou une année mais pas de double-diplôme, qui, je trouve, est très valorisant pour le futur professionnel. De plus, les accréditations de l’UMK sont reconnues à l’international, donc à ne pas négliger.

 

 

 

  • Quelle a été votre première impression lors de votre arrivée à l'Université a Toruń ? 

 

Amélie : Avant de commencer l’année nous avons eu différentes réunions avec des personnes importantes de l’université qui ont toutes mis l’accent sur les valeurs de l’université : le respect, la bienveillance, …. 

 


Tyfen : Une très bonne impression, nous avons été bien accueilli, les cours ont été en ligne mais les professeurs ont toujours été là pour nous et sont bienveillants. 

 

 

Alice : La première chose que j’ai remarquée a été le suivi des membres du bureau ERASMUS, leur disponibilité et leur bienveillance. 

 

 

 

  • Le programme d'études répond à vos attentes ? Quelles matières appréciez-vous le plus ? 

 

Amélie : Le M1 est assez généraliste. Nous avons des cours aussi bien de comptabilité que de management. Les matières que j’apprécie le plus sont Entrepreneurship et Business English

 


Tyfen : Oui le programme correspond à mes attentes, j’ai beaucoup apprécié le cours d’entrepreneurship que l’on a eu au premier semestre. Le cours d’Operational Research du premier semestre était également intéressant car nous nous sommes penchés sur une vraie application du cours à la fin du semestre. Il nous donne également l’opportunité d’évoluer dans un milieu interculturel.

 


Alice : J’apprécie le programme que je suis même si il est encore très général. Les matières que j'apprécie sont Psychology in Management, Entrepreneurship et International Humanitarian Law.

 

 

 

  • Est-ce que vous avez remarqué beaucoup de différence dans le système d'enseignement français et polonais ?

 

Amélie : Je n’ai pas remarqué de grandes différences entre le système d’enseignement français et polonais.

 


Tyfen : Oui il y a des différences, surtout sur les notes, en France on est noté sur 20, en Pologne sur 5. Sinon globalement les méthodes d’enseignements restent les mêmes.

 


Alice : Je ne pense pas qu’il y est de réelles différences entre l’enseignement français et polonais.

 

 

 

  • Est-ce que vous pensez qu'un double diplôme polonais-français vous aidera à démarrer plus rapidement votre carrière ? Si oui, pour quelle raison ?

 

Amélie : Je pense qu’un double diplôme français polonais m’aidera à trouver facilement un travail car c’est un plus sur un CV pour se démarquer des autres candidats. En effet, beaucoup d’étudiants partent pendant un semestre ou un an pour étudier à l’étranger mais nous sommes moins nombreux à avoir un double-diplôme. De plus cette année en Pologne m’a permis de rencontrer des étudiants du monde entier et donc d’élargir mon réseau professionnel.

 


Tyfen : Oui le diplôme pourra m’aider pour débuter ma carrière. Il montre qu’on a plus de facilité à s’adapter, qu’on a reçu une éducation universitaire différente qui nous permet une plus grande ouverture d’esprit. 

 


Alice : Je ne doute pas que ce diplôme me permettra de rentrer plus facilement sur le marché du travail. Nous sommes encore peu à avoir cette distinction double-diplôme et cela nous permettra de nous démarquer. 

 

 

 

  • Dans quel domaine souhaiteriez-vous travailler ?

Amélie : Je souhaiterais travailler dans les Ressources Humaines à un niveau international

 

Tyfen : je souhaite travailler dans le domaine du marketing durable.

 

Alice : Je souhaite continuer dans le Management et plus précisément en étant cheffe de projet.

 

 

Propos recueillis par Eliza Łuczyńska, Institut Français Pologne, Campus France Pologne  

 

 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.