Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :

« Ma thèse en 180 secondes » Europe centrale : Les gagnant·es de la sélection polonaise

22 avril 2022 Langue française
Vue 11 fois

Plusieurs candidates et candidats représenteront la Pologne à la finale du concours « Ma thèse en 180 secondes » Europe centrale qui aura lieu à Vienne, le 7 juin 2022. Les lauréates et lauréats de la sélection polonaise ont été annoncés au mois de mars dans le cadre du Festival de la Francophonie et de la Semaine de la langue française.

Bien qu’organisée en ligne cette année encore, la sélection polonaise a été très suivie et les vidéos relayées. En moins d’une semaine, 1124 votes du public ont été recensés.

« Ma thèse en 180 secondes » est un concours de vulgarisation scientifique francophone. Les doctorantes et doctorants présentent leur sujet de recherche en 3 minutes, toutes disciplines confondues, au grand public et en français. L’évènement s’inscrit donc parfaitement dans le cadre du Festival de la Francophonie et de la Semaine de la langue française.

Cette année, 12 doctorantes et doctorants ont présenté leur sujet de recherche. Les gagnantes et gagnants de la sélection polonaise du concours « Ma thèse en 180 secondes » ont été annoncés les 18 mars 2022, sur l’évènement Facebook du Centre de civilisation française et d’études francophones (CCFEF).

Le concours Ma thèse en 180 secondes (MT180) , qu’est-ce que c’est ?

Le concours Ma thèse en 180 secondes permet à des doctorants en cours de thèse ou docteur de l’année universitaire précédente de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. Chaque participant doit présenter, en trois minutes, un exposé clair, concis et convaincant sur son sujet de recherche.

L’Institut français d'Autriche et le Département d'Etudes Romanes de l'Université de Vienne, en partenariat avec l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) et les Instituts français de Hongrie, de Pologne et de République Tchèque, organisent la quatrième édition du concours régional "Ma thèse en 180 secondes" pour l’Europe centrale.

La sélection polonaise est portée par le Centre de civilisation française et d’études francophones (CCFEF) de l’Université de Varsovie, l’Association des romanistes de Pologne Plejada et l’Institut français de Pologne.

Un appel est lancé à l’ensemble des universités et des académies d’Europe Centrale afin que chaque pays organise une sélection nationale. Les lauréats ainsi sélectionnés représenteront leur pays à la finale Europe Centrale qui se tiendra le 7 juin 2022 en présentiel (si la situation sanitaire le permet) à l'Université de Vienne.

Ce concours est donc organisé en deux temps :

1) Une sélection polonaise qui permettra de désigner des lauréats polonais. Ces doctorants représenteront la Pologne lors de la finale Europe Centrale du concours organisée par l’Autriche.

2) La finale Europe Centrale permettra de désigner les trois prix du jury et le prix du public pour l’Europe Centrale parmi les candidats polonais, tchèques, hongrois et autrichiens.

 

La vidéo d’annonce des résultats

 

Les gagnantes et gagnants de la sélection polonaise sont :

  • 1er prix du jury : Michalina Kowala de l’Université Adam Mickiewicz de Poznań. Son travail de thèse porte sur le droit des éditeurs de presse et l’accès à l’information. 

  • 2ème prix du jury : Kamil Bieniek de l’Académie polonaise des sciences de Varsovie. Dans le cadre de son doctorat, il travaille sur l’optimisation de la microstructure des matériaux composites. 

  • 3ème prix du jury : Paula Antonina Bednarz de l’Université Adam Mickiewicz de Poznań. Son travail de recherche traite de l’influence des nuisances sonores sur la prise de la nourriture par les petits rongeurs en milieu urbain. 

  • Exceptionnellement cette année, une mention spéciale a été attribuée à Safoura Reza de l’Université des sciences de l’environnement et de la vie de Wrocław par le jury pour souligner la qualité de sa présentation. Ses recherches permettent de mieux comprendre le rôle du galactosylcéramide dans la chimiorésistance du cancer du sein. 

  • Prix du public : Ahmed Lakhdar Kouzou de l’Université de technologie de Gdańsk. Son travail s’articule autour de la commande sans capteur d’une machine pentaphasée en mode de fonctionnement monomoteur et multimoteur.
    Ahmed Lakhdar Kouzou remporte le prix du public avec 327 voix sur 1124, soit 29% des suffrages. 

La sélection polonaise du concours est organisée par le Centre de civilisation française et d’études francophones (CCFEF), l’Association des romanistes polonais Plejada et l’Institut français de Pologne. Les partenaires de cette quatrième édition sont : l’Académie polonaise des sciences - PAN, Mazars et l’Agence polonaise des échanges académiques - NAWA.

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.